Combien de temps la chimio reste-t-elle dans le corps ?

Rate this post

Ordinairement, les médecins recommandent aux personnes atteintes de maladies de nature auto-immunes ou de cancer de procéder à une chimiothérapie. Ce procédé plutôt agressif n’est pas sans effet secondaire sur l’organisme. Mieux, lesdits effets prennent une certaine durée avant de disparaître. C’est d’ailleurs tout ceci qui fait que plusieurs personnes sont réticentes quant au fait de se soumettre à la chimiothérapie. À travers le présent contenu, il vous est proposé d’en savoir plus sur ce traitement et sur sa durée dans l’organisme.

Zoom sur la chimiothérapie ?

Comme mentionné plus haut, la chimiothérapie est un traitement qui est de mise dans les processus de lutte de divers cancers. Sa définition se fera en considération de ses deux objectifs. Dans un premier temps alors, entendez par chimiothérapie un traitement agressif à base de médicaments dont le but ultime est l’élimination des cellules cancéreuses. Cette définition est valable pour les personnes dont les cancers ont été diagnostiqués assez tôt.

Dans un second temps, la chimiothérapie peut être assimilée à ce traitement dont la finalité est de stopper la multiplication de cellules malades. Vous l’aurez compris, cet objectif est voulu dans les hypothèses dans lesquelles le cancer est à un stade évolué. Les douleurs s’atténueront au fur et à mesure. Aussi, en dépit de son état cancéreux, l’individu pourra vivre sans soucis majeurs.

Quelques effets secondaires résultants du traitement par chimiothérapie ?

Malgré que la chimio soit indispensable et recommandé pour les patients sujets au cancer, ce procédé clinique présente assez d’effets secondaires. À tort, plusieurs personnes ont tendance à croire que les ganglions apparaissant sous l’oreille sont un effet indésirable. Ce qui n’est nullement le cas.

La perte de cheveux

L’effet secondaire le plus connu de la chimiothérapie est la perte de cheveux. En effet, le traitement qui fait l’objet de cet article détruit les cellules du bulbe responsable de tout ce qui est pileux. C’est la raison pour laquelle on observe une perte de cheveux, mais aussi de poils. Il faut préciser que ce genre d’effet ne se remarque généralement qu’au bout de trois semaines de thérapie.

Les nausées et les vomissements

Déjà, pendant les heures qui suivent la chimiothérapie, il n’est pas évident que vous ressentez de l’inconfort. Cependant, ne vous fiez pas à cette seule impression. En effet, au lendemain de votre chimiothérapie, il y a fort à parier que vous ressentirez des nausées. Chez certains patients, ces nausées sont suivies de vomissement.

Par rapport à cela, vous n’avez pas à vous inquiéter. C’est plutôt tout le contraire. Comprenez par là que les nausées et les vomissements sont le signe de l’impact de la chimiothérapie sur votre organisme. Par ailleurs, vous n’avez pas de soucis à vous faire, les nausées ne seront pas éternelles. Elles devraient disparaître dans les trois jours qui suivront.

La fatigue

Il s’agit là également d’un effet secondaire très courant. En tant que tel, après une séance de chimio, vous aurez comme la sensation d’avoir travaillé pour une longue période sans répit. C’est pour cela qu’il est conseillé de s’accorder de longs moments de repos après un traitement de chimio.

combien de temps la chimio reste dans le corps 1

Quid du temps que reste une chimiothérapie dans l’organisme ?

Globalement, lorsque vous subissez votre traitement de chimiothérapie par la perfusion ou par la voie orale, elle ne reste pas longtemps dans l’organisme. Quelques heures suffisent largement à l’éliminer du corps. Cette élimination en question se fait par voie rénale ou par le procédé hépatique.

Mutuelle santé et ALD

Si tous les soins et traitements directement liés au cancer bénéficient d’une prise à charge à 100 % par la Sécurité Sociale, ce n’est pas toujours le cas de certains frais annexes. Il faut savoir que certaines affections liées en partie à la maladie nécessitent des soins et des médicaments dits médicaments de confort. Dans ce cadre, le remboursement n’est alors que partiel. C’est pourquoi il est nécessaire de souscrire une mutuelle santé qui viendra prendre le relais.

Le reste à charge des traitements contre le cancer, un souci pour les malades

Afin de trouver une mutuelle santé parfaitement adaptée à votre situation, comparez bien la liste des soins qu’elle prend en charge et le taux de remboursement qu’elle leur applique. En effet, si le complément des soins traditionnels est assez bien remboursé par les complémentaires santé, certains le sont beaucoup moins.

Il peut s’agir de compléments alimentaires nécessaires à une prise de poids, des produits d’hygiène pour l’incontinence ou des soins de pédicure, mais pas uniquement. Certains médicaments prescrits par votre médecin pour lutter contre les effets secondaires de la chimiothérapie ne sont que partiellement pris en charge par la Caisse d’Assurance Maladie.

Parmi ces médicaments classés dans la catégorie « médicaments de confort », vous trouverez les traitements visant à soigner la chute des cheveux pourtant directement liée aux séances de chimiothérapie, la chute des ongles ou encore la sécheresse de la peau.

Comment choisir une mutuelle santé pour limiter le reste à charge ?

Pour faire le meilleur choix possible en matière de mutuelle santé, comparez les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Les comparateurs d’assurance peuvent vous y aider. En vous rendant Assurland, un site entièrement dédié à la mutuelle santé, vous pourrez facilement obtenir une liste de prestataires qui prennent en charge ce type de soins.

Il suffit de remplir le formulaire en ligne et indiquant quelles sont les options dont vous avez besoin.

Laisser un commentaire

16 − seize =