Comment soigner un rhume ?

Comment soigner un rhume
Rate this post

Le rhume est certainement l’une des maladies les plus répétées que nous rencontrons dans la vie. Malgré sa répétition d’apparition, il constitue à chaque fois un véritable casse-tête à vaincre. On souhaite qu’il disparaisse du jour au lendemain, un vœu qui ne s’exauce pas, car au fur et à mesure que le temps passe, il prend de l’ampleur. Dans de pareilles conditions, comment faire alors ? Faut-il se faire consulter par un médecin ? Quel traitement adopter pour éradiquer le plus vite possible ce mal ? Ce sont autant de questions que l’on se pose à chaque fois. Dans cet article, nous apportons des réponses à vos inquiétudes en vous donnant des recettes efficaces pour soigner le rhume.

Qu’est-ce que le rhume ?

Le rhume est une infection qui touche les voies respiratoires supérieures que sont : le nez, la gorge et les voies nasales. Plus de 200 virus peuvent être à l’origine d’une telle infection et chacun de ces virus existe sous plusieurs variétés formant une famille. Parmi ces nombreux virus, les rhinovirus représentent la plus grande famille avec plus de 100 variétés.

Ainsi, les manifestations du rhume s’observent généralement deux jours après que son sujet soit infecté. Les signes primaires de cette infection sont les éternuements, l’écoulement par les voies nasales, le mal de gorge et les yeux rouges. Après ces signes, il peut toutefois survenir des signes dits secondaires. Ces signes sont entre autres le nez bouché, les maux de tête, les douleurs, les malaises, la toux et les frissons. Ces différents symptômes peuvent durer entre deux à sept jours voire même quinze jours.

Outre ces symptômes caractérisés de primaire et secondaire, le rhume peut être également suivi de l’inflammation du larynx (laryngite), de l’inflammation de la muqueuse des bronches (bronchite) ou encore de l’asthme. Toutefois, en cas de surinfection bactérienne, les différentes inflammations que présente le rhume peuvent être source de maux bien plus dangereux. Ces inflammations peuvent provoquer la sinusite (inflammation du sinus) ou la pneumonie (inflammation du poumon) ou l’otite (l’infection des oreilles).

Comment traiter le rhume ?

Jusqu’à ce jour, il n’existe pas encore de traitement spécifique ou de vaccins pour le rhume. Cependant, il existe des dispositions à suivre pour soigner ce mal. Il est quand même bien de noter qu’avec ces dispositions, vous ne pourrez pas traiter le rhume en une, deux ou trois journées. Voici quelques-unes des pistes à suivre pour soigner efficacement votre infection.

Soulager les symptômes

C’est le premier pas à faire si vous souhaitez vraiment vous débarrasser d’un rhume. Le soulagement des symptômes peut se faire de multiples manières. Premièrement, vous devez vous moucher régulièrement, ce qui vous permettra de vous libérer de la morve accumulée dans vos narines. La présence de la morve dans vos narines peut constituer un handicap à votre respiration.

Ensuite, vous devez prendre l’habitude de nettoyer vos fosses nasales à l’aide de sérums physiologiques ou de sprays d’eau. Vu que le rhume entraîne des maux de tête, il est recommandé de prendre un antalgique pour les calmer. Comme antalgique, nous vous conseillons de prendre le paracétamol. Rappelons qu’il est déconseillé de prendre des antibiotiques dans le but de soigner le rhume.

En dehors de ces procédés, il est également conseillé d’utiliser des vasoconstricteurs décongestionnants. Très efficaces, ils aident lorsque le nez est bouché et dégagent ce dernier pour faciliter la respiration. Toutefois, si vous êtes une femme enceinte ou vous avez moins de 15 ans, vous devez éviter l’usage de ces derniers. Vous devez éviter aussi les environnements secs, aérer votre appartement et vous hydrater régulièrement. Pour finir, vous devez éviter l’alcool et vous reposer assez.

Utiliser les huiles essentielles

Il existe plusieurs huiles essentielles à employer pour soigner le rhume. Parmi ces huiles, nous comptons :

·         L’huile d’Eucalyptus Radiata ;

·         L’huile de Niaouli ;

·         Et l’huile d’aiguilles de sapin pectiné.

L’huile d’Eucalyptus, par ces vertus décongestionnantes, mucolytiques et expectorantes, favorise la respiration en cas d’encombrement des voies respiratoires et s’avère très efficace contre les rhinites. Elle est utilisée par voie orale ou en diffusion. Dans le cas de la voie orale, vous devez mettre une goutte de l’huile sur un sucre dans cuillère à café. Faites l’opération trois fois par jour. Si vous souhaitez procéder par la diffusion, mettez-en deux à cinq gouttes d’huile dans un diffuseur et employez-le.

En ce qui concerne l’huile de Niaouli, elle regorge les mêmes vertus que celle d’Eucalyptus. Cependant, elle ne s’emploie pas par voie orale. Ainsi, pour l’utiliser, vous pouvez le combiner avec l’huile d’Eucalyptus dans un diffuseur et diffuser le mélange. Il existe également dans les pharmacies des sprays à base d’huile essentielle.

Quant à l’huile de sapin pectiné, elle est reconnue pour ses effets antitussifs, antibactériens et expectorants. Ces différents effets permettent le soulagement de la quasi-totalité des infections de la sphère orale notamment le rhume. Cette huile essentielle est utilisée en inhalation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − dix =