Comment soigner une crise de foie ? Nos conseils

soigner une crise de foie
Rate this post

Il est important de bien manger et de manger suffisamment pour avoir une bonne croissance. Seulement, lorsque l’exagération s’invite, de nombreux troubles sanitaires peuvent survenir également. C’est le cas des crises de foie qui sont dues à une mauvaise alimentation ou à une alimentation exagérée. Ce guide vous propose de découvrir les solutions contre ce mal.

Qu’est-ce qu’une crise de foie ?

Contrairement à ce que vous pourriez imaginer, une crise de foie est un terme employé pour désigner toutes les affections relatives aux malaises, aux ballonnements, aux indigestions, aux troubles digestifs et aux nausées. Il s’agit donc bien évidemment de symptômes qui apparaissent après un repas trop copieux par exemple. Dans tous les cas, cette maladie n’est, en aucun cas, liée à un trouble de l’organe nommé « le foie ». Vous devez noter que cette maladie a plusieurs causes. Ainsi, il peut s’agir d’un excès d’alcool après un repas trop gras ou trop copieux qui en soit la cause. Dans certains cas, cet inconfort gastrique est dû à un antécédent sanitaire, à savoir :

  • Un ulcère à l’estomac ;
  • Un reflux gastro-œsophagien ;
  • L’abus ou l’allergie à certains médicaments comme les anti-inflammatoires, les antibiotiques et autres ;
  • Le syndrome de l’intestin irritable qui peut provoquer des ballonnements du ventre.

Il faut remarquer quand même que cette maladie survient le plus souvent chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Lorsque cette maladie arrive, il y a des symptômes qui ne trompent pas. Dans un premier temps, vous remarquez comme une sensation d’avoir fait un excès. Naturellement, votre ventre devient ballonné. Ce symptôme s’accompagne aussi de nausées, de vomissements, de brûlures dans l’estomac, des douleurs abdominales et une perte d’appétit soudaine. Dans d’autres cas, vous ressentez de fortes douleurs à la tête.

Quels traitements contre une crise de foie ?

Lorsque vous constatez les symptômes d’une crise de foie ou d’une indigestion, vous devez penser à prendre certains médicaments. C’est le cas des cholagogues et des cholériques qui augmentent la sécrétion de bile par le foie. Plus la bile est sécrétée, mieux les graisses sont digérées, ce qui vous permet d’être soulagé. Vous pouvez opter aussi pour du citrate de bétaïne qui n’est rien d’autre qu’un médicament effervescent qu’on peut donc diluer dans de l’eau. Ce médicament va agir particulièrement afin de stimuler la libération de la bile pour une facilitation de la digestion des aliments. Par ailleurs, il est recommandé de boire assez d’eaux riches en bicarbonate afin d’aider l’organisme à mieux digérer les aliments.

Cependant, la meilleure solution est de recourir à un médecin généraliste lorsque les symptômes persistent. Ce professionnel de santé connaît en effet les bons gestes en la matière.

Nos conseils pour prévenir une crise de foie

Vous devez savoir qu’il n’existe pas un traitement miracle qui fonctionne à 100 % contre les symptômes d’une crise de foie. Les solutions disponibles pour le moment sont d’abord destinées à soulager temporairement les douleurs ressenties. Il est donc important de connaître les astuces pour prévenir une crise de foie.

Boire beaucoup d’eau

Il est important de boire assez d’eau afin de bien s’hydrater. Notamment, si vous avez l’habitude de prendre assez d’alcools, l’eau permet justement d’atténuer les effets secondaires causés par ce produit.

Éviter de consommer l’alcool, le ventre vide

Lorsque vous êtes un féru de l’alcool, vous devez quand même prendre la peine de manger quelque chose avant d’en prendre. En réalité, il est prouvé que le fait de manger avant de prendre une boisson alcoolisée retarde l’évacuation gastrique. De fait, l’alcool prend ainsi assez de temps avant de passer dans le sang, ce qui limite les effets négatifs liés à sa prise.

Prendre de la tisane après un repas

Les tisanes digestives sont largement répandues sur le marché de nos jours. Ces dernières contribuent à digérer plus facilement après un festin. Concrètement, elles soutiennent la vésicule et aident le foie à se débarrasser des toxines. Vous ne devez alors pas hésiter à en consommer suffisamment.

Ajouter des épices et aromates dans vos repas

Ce que vous ne savez peut-être pas encore est qu’il existe des aromates et des épices qui ont le don de stimuler la fonction digestive. C’est le cas du carvi, de la coriandre, du cumin, du thym, et même de la sauge. Il y a également le gingembre, la cannelle, le persil, l’oignon et le curcuma. En réalité, les solutions de ce genre sont vraiment nombreuses. Aussi, il faut privilégier la consommation de légumes et de fibres aussi.

Les autres astuces pour prévenir une crise de foie

Pour éviter ce mal, vous devez prendre l’habitude de manger léger et de bien mastiquer les aliments avant de les avaler. Il ne faut pas non plus se coucher directement après avoir mangé. Vous devez aussi éviter de vous resservir après un repas. Contrairement aux idées reçues, l’activité physique participe aussi à évacuer le foie. En faisant de l’exercice, vous transpirez et éliminez les toxines accumulées. Comme sport, vous pouvez opter pour une marche digestive quotidienne d’une trentaine de minutes par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × trois =