Comment soigner une piqûre de guêpe ?

guêpe
Rate this post

Le printemps est la période durant laquelle les familles font de pique-nique, repas ou barbecue dans le jardin. Cependant, cette même période peut être celle de l’envahissement massif des guêpes. Les piqûres de guêpes reviennent alors d’actualité, car ces insectes très méfiants considèrent la panique et les grands gestes comme une menace. Très douloureuses, les piqûres de guêpes font très mal. Bien que généralement elles n’engendrent pas de graves conséquences, il est quand même mieux d’en prendre soin et de la soulager le plus tôt possible. Nous vous invitons à découvrir dans cet article les multiples alternatives qui existent pour soigner une piqûre de guêpe.

Soigner une piqûre de guêpe

Les réactions face à la douleur diffèrent d’un être à un autre. Bien que la douleur engendrée par une piqûre de guêpe ne dure que quelques instants, ce peu de temps peut sembler une éternité pour certaines personnes. Ainsi, après une piqûre de guêpe, les premiers gestes de traitement envers ces personnes ont non seulement pour but de soigner la piqûre, mais aussi de rassurer. En général, le traitement d’une piqûre de guêpe se fait en trois étapes à savoir : l’élimination du venin, la désinfection de la piqûre et enfin l’application d’une solution pour calmer la douleur.

L’élimination du venin

À l’opposé des moustiques qui injectent de la salive pendant une piqûre, les guêpes et les abeilles injectent un venin. En réalité, c’est le venin injecté pendant la piqûre qui engendre la douleur et non la piqûre elle-même. Pour atténuer alors le mal, il urge de détruire le venin.

Ce venin peut être détruit à l’aide d’une pompe à venin si vous en disposez bien sûr. Si vous n’en avez pas, ce n’est pas grave, d’autres alternatives existent pour le faire. Vous pouvez également utiliser une source de chaleur, un briquet ou un sèche-cheveux pour la destruction du venin. Attention, veillez à ne pas rapprocher la source de chaleur au niveau de la peau afin d’éviter toute sorte de brûlures.

Si après la destruction, le dard est toujours visible, n’hésitez pas à le retirer. À l’aide d’une cuillère à manche ou d’un couteau, vous y arriverez. Toutefois, il est déconseillé d’utiliser une pince à épiler pour retirer le dard, car il peut entraîner une rupture de ce dernier dans l’épiderme.

La désinfection de la piqûre

Une fois l’étape d’élimination du venin passée, il est important de désinfecter la piqûre. La désinfection peut se faire avec un antiseptique ou un désinfectant local. Si vous ne disposez aucun des deux, vous pouvez vous-même fabriquer votre propre désinfectant local.

Une première manière de fabriquer un désinfectant local consiste à mettre du savon de Marseille avec de l’eau tiède sur un coton propre. Vous n’aurez qu’à appliquer ce coton sur la piqûre ainsi que sur ces contours. La deuxième manière consiste à mettre du vinaigre blanc dans une petite quantité d’eau. Une fois le mélange fait, appliquez-le à l’aide d’une compresse stérile sur la piqûre.

Après avoir appliqué une des solutions de désinfection, il est recommandé de laisser la piqûre sécher à l’air libre. Il est fortement déconseillé de la protéger avec un pansement ou un bandage.

L’application d’une solution

Cette étape du processus de traitement a pour but de soulager la douleur. Il existe plusieurs solutions pour soulager la douleur provoquée par une piqûre de guêpe. Commençons par l’huile de lavande. De par ces vertus antiseptiques, anti-inflammatoires et anesthésiantes, cette huile essentielle appliquée sur une piqûre soulage efficacement la douleur. Vous n’aurez qu’à tamponner l’endroit avec un coton déjà mouillé avec l’huile. À défaut d’utiliser l’huile de lavande, vous pouvez aussi utiliser l’eau de Cologne à la lavande.

Une deuxième approche pour soulager la douleur consiste à utiliser de l’ail ou l’oignon. Employés pour soigner dans beaucoup de conditions, ces deux ingrédients sont assez réputés à cause de leurs vertus anti-inflammatoires. Après avoir désinfecté votre piqûre, écrasez une gousse d’ail, appliquez un peu de ce condiment sur la piqûre. Si c’est l’oignon que vous souhaitez utiliser, coupez-en un en tranches et appliquez un peu sur la piqûre. Néanmoins, cette approche est fortement déconseillée pour les personnes qui suivent un traitement anticoagulant.

L’usage du vinaigre est aussi une bonne approche pour soulager les douleurs d’une piqûre de guêpe. Qu’il s’agisse du vinaigre de cidre, de vin ou d’alcool, le pH de ce dernier rend inoffensif l’alcalin présent dans le venin. Cette action de neutralisation faite par le pH a pour conséquence l’atténuation de la douleur. Pour l’appliquer, servez-vous d’une compresse ou d’un coton imbibé que vous tamponnez sur la partie de la piqûre pendant quelques minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × 1 =