Fin de grossesse et mal aux ventres : quelle relation ?

fin grossesse mal ventre quelle relation
Rate this post

Porter la vie est sûrement l’une des meilleures choses qui peuvent arriver à une femme au cours de sa vie. Toutes les femmes rêvent de ce moment et se sentent très heureuses à l’idée d’être appelées « mère ». Cependant, au cours de cette période de grossesse, les évènements ne sont pas toujours heureux et il y a plusieurs raisons de s’inquiéter. Des maux de ventre qui peuvent apparaître au début, en cours ou à la fin de la grossesse ou encore les risques de fausse couche font partir des nombreux facteurs qui apeurent les femmes enceintes. Dans cet article, nous vous éclairons sur les maux de ventre pendant la grossesse, notamment les maux de ventre en fin de grossesse.

Maux de ventre et grossesse : quelle relation ?

Généralement, la grossesse dure neuf mois et du début jusqu’à la fin les maux de ventre peuvent apparaître. En fonction du moment d’apparition, une explication peut être donnée. Qu’il s’agisse du premier, du second ou du dernier de la grossesse, les maux de ventre sont des maux naturels qui doivent intervenir sauf s’ils sont accompagnés d’autres signes qui inquiètent.

Les maux de ventre pendant le premier trimestre de la grossesse

C’est au cours de cette période que les femmes enceintes craignent les maux de ventre comme des signes de fausse couche.  Néanmoins, il est normal de ressentir les maux de ventre durant cette période pour des raisons spécifiques. Les maux de ventre durant cette période s’apparentent aux crampes ressenties dans le bas ventre avant les menstrues.

Ils sont dus en fait aux différentes modifications que subit l’utérus en vue de faire de la place à l’embryon. Outre cette raison, ils peuvent également dus à un phénomène de constipation qui peut être réglé par une augmentation de la consommation d’aliments riches en fibre et d’eau.

Les maux de ventre pendant le deuxième trimestre de la grossesse

Les maux de ventre au cours du second trimestre de la grossesse sont dus au relâchement des ligaments. Ce relâchement des ligaments engendre des douleurs dans le bas ventre et ces douleurs s’apparentent aussi à celles ressenties avant les règles. Ces douleurs peuvent s’étendre jusqu’au niveau des lombaires et de la région pelvienne.

Pendant ces moments, la marche devient très difficile et c’est généralement la période de grossesse qui fait assez souffrir. Il est recommandé de se reposer et de prendre son mal en patience pendant ces périodes.

Les maux de ventre pendant le troisième trimestre de grossesse

Ici, c’est plus que normal d’avoir des maux de ventre. Ils sont en effet dû à des contractions qui annonce le travail. Ces contractions sont intenses, durent et se font sur des intervalles de temps compris entre 5 à 10 minutes. Toutefois, il peut s’agir de maux de ventre annonçant un faux travail. Afin de vous rassurer, prenez un bain chaud avec un antispasmodique et si les contractions continuent, ce sont donc les contractions annonçant le vrai travail.

fin grossesse mal ventre quelle relation

Maux de ventre en fin de grossesse : quand s’inquiéter ?

Certes, l’apparition des maux de ventre en fin de grossesse est normale. Mais s’ils sont accompagnés d’autres signes, il urge de rendre dans votre centre hospitalier pour consulter votre médecin ou votre sage-femme.

Voici les conditions dans lesquelles vous devez consulter un professionnel de la santé : maux de ventre accompagnés de saignement, de perte de liquides, de douleurs abdominales fortes, envie d’uriner ou d’aller à la selle, des vertiges, de fièvre ou de vomissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × un =