Tout savoir sur l’intérieur japonais

intérieur japonais

La décoration d’intérieur japonaise se démarque par une grande simplicité. Ce style a surtout été influencé par la tradition des Japonais, leur culture et aussi leur amour pour la paix et la sérénité. Le design d’intérieur japonais offre un cadre zen et relax qui ajoute beaucoup plus d’équilibre à la vie quotidienne. Explorez ici l’architecture du pays du Soleil levant en découvrant tout ce qu’il faut savoir sur le design d’intérieur japonais.

Un choix de couleurs élémentaires

L’intérieur japonais est ce qui se fait le mieux en matière de minimalisme. Ce style de décoration ne s’encombre pas de couleurs surchargées ou trop variées. L’excès de coloris est absolument contraire au style artistique des Japonais en ce qui concerne la décoration de l’intérieur de leurs maisons. De ce fait, au lieu d’opter pour des couleurs vives et diversifiées, nos amis nippons privilégient des couleurs plus fraîches et plus neutres.

La couleur la plus fréquemment utilisée par les Japonais pour la décoration d’intérieur est le brun. Ce coloris d’une esthétique rare est très présent dans l’intérieur japonais grâce aux divers meubles en bois et d’autres éléments apparentés. On peut également noter une prédominance de la couleur verte, que l’on peut attribuer à la présence des plantes insérées dans le décor.

Parmi les couleurs qui caractérisent l’intérieur japonais, nous pouvons encore énumérer la couleur cendre, la couleur bleue, ou la couleur grise. Chacune de ces teintes est choisie de sorte à reproduire un tant soit peu la beauté de la nature, optimisant par la même occasion l’aspect relaxant tant recherché.

Le recours à des portes coulissantes

À la base, la porte coulissante avait été insérée dans le design d’intérieur nippon parce que le Japon manquait atrocement de sites ou dénicher du fer. Ce n’est qu’après avoir opté pour cette solution palliative que les avantages des portes coulissantes en bois ont commencé à se faire remarquer progressivement. La porte coulissante japonaise a une double fonction. Elle fait office de système d’ouverture, mais permet également de sublimer le décor des pièces. Elle permet encore de mieux organiser la gestion de l’espace.

En effet, ce type de porte qui fait la notoriété des maisons japonaises ne requiert pas trop de place et est donc parfaitement adapté pour les petites pièces restreintes. Par contre, ce système d’ouverture n’est pas l’apanage des pièces à espace restreintes, elle correspond tout aussi bien aux grandes pièces.

La porte coulissante japonaise, encore appelée « panneau japonais » est également utilisée pour scinder une pièce en deux. En compartimentant ainsi les pièces, il suffira de faire glisser le panneau pour agrandir l’espace si besoin ou dans le cas de la présence de nombreux visiteurs par exemple. Pour retrouver une atmosphère intime, la porte coulissante pourra encore être refermée tout simplement.

La surface des portes coulissantes japonaises est constituée d’une sorte de papier appelé « Washi ». Cette matière, bien que résistante, laisse filtrer légèrement la lumière extérieure, rendant ainsi les pièces beaucoup plus vivantes et chaleureuses.

De grandes fenêtres

En termes de fenêtre, les Japonais ne font pas dans la demi-mesure. Leurs fenêtres se remarquent surtout par leurs tailles assez conséquentes. Cependant, il existe bien évidemment une raison qui explique la grande taille de ces fenêtres qui caractérisent l’intérieur japonais. Ces dernières donnent souvent vers l’extérieur et une fois ouverte, elles permettent à la lumière naturelle d’éclairer la pièce. En effet, les Japonais sont très friands de la beauté qu’offre la nature et adorent profiter de ce paysage merveilleux même depuis l’intérieur de leurs pièces.

Les grandes fenêtres présentent dans la majorité des foyers japonais possèdent des contours faits en bois et une surface réalisée avec un papier similaire aux portes coulissantes. Une bonne luminosité est indispensable pour un bon design d’intérieur à la sauce nippone. Par conséquent, le papier utilisé est légèrement translucide et laisse la lumière extérieure s’infiltrer dans la pièce même si les fenêtres sont fermées. Malgré cette légère transparence, il offre tout de même une parfaite intimité en protégeant des regards curieux.

L’usage de tatami pour le revêtement du sol

Le tatami est plutôt connu pour être le plus souvent utilisé dans les dojos. Par contre, ce revêtement de sol n’est pas uniquement réservé aux espaces destinés à l’apprentissage des arts martiaux. Les Japonais font très fréquemment recours au tatami pour le sol de leurs maisons. Ce revêtement est une natte épaisse, mais très flexible faite d’un type de paille communément appelé par les Japonais « igusa ».

Le tatami se distingue par sa capacité d’absorption de l’humidité. Elle emmagasine la fraicheur quand il fait froid, offrant donc une douce sensation de réchauffement durant l’hiver. La fraicheur stockée est ensuite rejetée quand il fait trop chaud, atténuant la chaleur pendant les journées d’été. Le tatami est idéal pour le calme et la tranquillité, car son aspect uniforme et sa couleur neutre installent un climat de profonde quiétude. Ce revêtement de sol offre encore une protection acoustique grâce à son rembourrage.

Une faible quantité de meubles

Toujours dans la quête de la plus grande simplicité, les Japonais ne s’encombrent pas de meubles dans l’aménagement de leurs maisons. Ceux-ci préfèrent plutôt profiter au maximum de l’espace et privilégient surtout le contact avec le sol. De ce fait, l’ameublement japonais se constitue majoritairement d’une table assez basse, avec des coussins faisant office de sièges disposés tout autour de la table en question. On peut également remarquer la présence d’une petite armoire en bois pour la disposition de quelques livres ou vases.

Des peintures murales au détriment des tableaux ou cadres photo

La décoration murale est un art présent dans toutes les cultures. Pour sublimer leurs murs intérieurs, les Occidentaux ont tendance à accrocher des cadres avec des photos ou encore des tableaux joliment réalisés. Les Nippons quant à eux préfèrent opter pour les peintures murales, ou sinon les broderies de diamant, autrement appelé diamond painting. Ces peintures faites dans un style typiquement japonais peuvent représenter des fleurs de cerisiers, des vagues d’eau, ou d’autres éléments illustrant à merveille une communion avec la nature. Il est également possible que ces peintures, au lieu d’illustrer des paysages, représentent plutôt des phrases inspirantes ou spéciales écrites avec des kanjis.

 

À lire également : 

 

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Articles similaires

papier mâché 

Comment faire du papier mâché ?

Le papier mâché est un accessoire utilisé par de nombreux ménages pour recouvrir une variété de surfaces. Certains en font usage pour la décoration des