La Douleur téton/Sein : faut-il s’inquiéter ?

4.7/5 - (4 votes)

Vous ressentez de la compression, de la sensation de gêne, des picotements, des brûlures, etc. au niveau de vos seins ou mamelons. Ainsi, cela vous inquiète déjà comme c’est le cas chez beaucoup d’autres personnes. Mais avez-vous vraiment besoin de vous affoler ? En réalité, il est inutile de vous laisser emporter par ce simple fait qui ne constitue pas systématiquement le pire. Dans la plupart des cas, les douleurs mammaires ne sont pas directement signe d’une tumeur ou d’un cancer. Plusieurs raisons peuvent expliquer les douleurs que vous constatez sur vos seins ou vos mamelons. Les détails dans ce texte.

Gonflement mammaire : une tension prémenstruelle ?

Très souvent à l’approche de vos règles, vous pourrez remarquer que vos seins deviennent durs et gonflés. C’est une chose normale et qui est qualifiée comme un signe du syndrome prémenstruel. Ce dernier est la cause d’un déséquilibre de la balance hormonale qui entraîne une pression et une congestion les tissus, notamment dans la partie haute et externe des glandes mammaires. Vous êtes en face d’un problème bénin et la douleur disparaîtra dès l’apparition des menstrues. Pour vous soulager de cette douleur, votre médecin peut prescrire une pilule ou un gel à base de progestérone qui facilite la régulation du taux d’hormones dans le corps.

Des seins qui font mal : le syndrome de la ménopause

Il y a de ces femmes qui ressentent de la douleur au niveau de leurs seins pendant la période qui court vers leur ménopause. Tout traitement hormonal de la ménopause dont le dosage flotte peut facilement provoquer des crispations mammaires ou encore des douleurs. Dans un tel cas, il est nécessaire de rééquilibrer le traitement pour dissiper la gêne. En présence d’une véritable arthrose, les seins peuvent vous faire mal également.

Ces douleurs proviennent directement de la colonne vertébrale. De même, vos problèmes pulmonaires ou cardiaques irradient à des moments donnés à l’intérieur de votre sein. Dès que vous ressentez des douleurs sur vos mamelons ou vos seins, l’idéal est de consulter votre médecin pour identifier l’origine du symptôme.

Un engorgement chez une nourrice peut causer des douleurs mammaires

Au cas où votre bébé n’a pas pu téter tout le lait produit par les glandes mammaires, cela peut entraîner le blocage d’un canal galactophore. Il peut même s’enflammer de sorte que vos seins rougissent, chauffent et deviennent douloureux. Pour prévenir la formation d’un abcès, vous devez doucher vos seins à l’eau chaude, employer un tire-lait et faire des pansements alcoolisés pour les désengorger.

Lorsque le durcissement des seins a trop évolué, le médecin recommande généralement un anti-inflammatoire, de même, il peut aussi prescrire des antibiotiques au cas où les douleurs s’aggravent et que l’infection menace. En toute quiétude, pratiquez simplement les conseils de votre médecin ou de votre entourage pour vite remédier à ce problème.

La mastodynie : la boule retrouver dans un sein

La découverte d’une boule dans son sein ou téton peut être source d’anxiété et d’angoisse pour beaucoup de femmes. Relaxe, il n’y a pas encore de péril en la demeure, soyez relaxe et prenez votre temps pour examiner la situation. Au cas où la boule tourne sous vos doigts et se modifie au fil du temps, vous n’avez pas de vous emporter. Un kyste est certainement en vue et s’il prend davantage de taille, il peut être vidé par ponction.

De même, le nodule perçu peut aussi être un adénofibrome (amas fibreux) ou un lipome (amas de graisse), bénin. Dans l’un ou l’autre de ces cas de figure, il est recommandé d’aller faire une mammographie ou une échographie pour être sûr qu’il ne s’agit pas d’un cancer ou une tumeur maligne. La manifestation de douleur au téton ou au sein n’est donc en rien une situation alarmante dès sa perception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × un =