L’histoire de Georges VI

Georges VI est l’un des anciens rois du Royaume-Uni. Il succéda à son frère Édouard VIII et gouverna tel que cela se devait jusqu’à sa mort en février 1952. L’histoire de Georges VI est d’un très grand intérêt historique. Plusieurs séquences historiques qu’il est intéressant d’étudier sont liées à la biographie de ce dernier. Cet article vous permettra d’en savoir davantage sur l’homme à travers certains points phares.

Comment Georges VI est-il devenu roi ?

Georges VI de son vrai nom : Albert Frederick Arthur Georges a succédé à son frère aîné Édouard VIII. Ce dernier après avoir succédé à son père en 1936, est tombé amoureux d’une jeune femme (Wallis Simpson) avec laquelle il décida de se marier. Cela l’emmena à abandonner le trône pour laisser place à son frère cadet qui au départ n’était pas censé gouverner.  

Georges VI était à l’origine un homme timide qui en plus bégayait. Cependant, il ne se laissa pas vaincre par ses faiblesses et gouverna avec courage et détermination. Malheureusement, le prince, désormais roi, arriva au pouvoir en pleine période de guerre. Cet état de choses fait confondre la période de son règne à celui de la Deuxième Guerre mondiale. Ex-membre des marines anglaises, le roi Georges VI refuse de fuir et dirigera son royaume lors de la guerre. 

Avec sa femme, il apportera un soutien moral aux milieux touchés par la guerre. L’ensemble de tout cela va changer son image auprès du peuple et fera de lui l’un des rois les plus aimés du Royaume-Uni.

 

Le roi Georges VI est mort : le jour où Elizabeth est devenue reine

Malgré son acharnement et sa dextérité dans l’art de gouverner, Gorges VI meurt dans son sommeil le 6 février 1952 des suites d’une thrombose coronaire. Cette mort est due à sa consommation de tabac dont il a hérité malgré lui. Heureusement, il avait à sa suite une fille qui la remplace aussitôt. Élisabeth sa fille aînée monta sur le trône sous le nom de Élisabeth II à l’âge de 25 ans. 

L’abdication de son oncle au trône avait par ricochet glissé la princesse dans la liste des prétendants au trône. Celle-ci a donc été dès sa plus jeune enfance préparée à la gouvernance du royaume. La future reine qui n’était alors qu’une jeune fille était déjà prédisposée pour la gouvernance du royaume. Elle se comporte en monarque digne du nom. 

Sa première apparition publique fut pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle n’avait à cette époque que 14 ans lorsqu’elle prononça un discours à l’endroit du peuple britannique. Son implication dans la vie politique du pays va plus s’accentuer lorsque la santé de son père va davantage s’aggraver. La jeune princesse est alors beaucoup plus présente sur les scènes publiques et se fait remarquer. 

En effet, le jour de la mort de son père, la princesse était en voyage au Kenya. La tragique nouvelle la fit donc descendre et elle fut conduite sans détour sur le trône. La dernière fois qu’elle a vu son père vivant, c’était à l’aéroport, lors de son départ pour le Kenya avec son époux. Le roi malgré son état qui se détériorait déjà, fit l’effort de dire ses adieux à sa fille ignorant que ce serait la dernière fois qu’il la verrait. 

 

Où est enterré Georges VI ?

Le roi Georges VI est mort au lieu de sa naissance, chez lui à Sandringham House. Comme sa vie, les funérailles du roi furent séquencées en plusieurs étapes. Après sa mort, il resta dans la chapelle de Sandringham. C’est sa fille, désormais reine du Royaume-Uni, qui demanda que son cercueil soit amené à Westminster dans la ville de Londres. 

Arrivé à destination, le 11 février, le peuple britannique a montré son soutien et son attachement au roi défunt en se déplaçant massivement pour se recueillir auprès de son cercueil. D’après les informations recueillies, il y avait près de 300 000 personnes en plus des personnalités royales. Georges VI sera ensuite conduit à la chapelle de Windsor où il sera enterré dans le caveau royal. La dépouille du roi Gorges VI fut précisément ensevelie dans le mémorial de la chapelle en 1969. 

Qui est le père de Georges VI ?
Georges VI frère de Édouard VIII est le fils de George V. Il est né le 3 juin 1865 sous le nom de Frederick Ernest Albert. Il est le roi du Royaume-Uni suite son père le roi Édouard VII. Notons que le prince est le deuxième fils du roi et c’est la mort de son frère aîné qui va le pousser vers le trône. Désormais prince héritier légitime, il sera intronisé le 6 mai 1910. 

Quand il était jeune, il était passionné de la marine. Il ne tarda pas à s’y enrôler en tant qu’officier. Une aventure qui nourrira davantage son penchant pour l’ordre et la discipline. Petit fils de la reine Victoria, il épousa la jeune et jolie aristocrate Marie de Teck sous décision de sa grand-mère en 1891. Après leur mariage, ils auront 6 enfants. 

George V, une fois sur le trône, doit régler le trouble politique qui régnait avant son arrivée. Il prend alors des décisions stratégiques pour tenir la promesse qu’il avait faite. Promesse selon laquelle il rétablissait l’équilibre de la chambre. Cette décision va impliquer le vote du Parliament Act. Au cours de son règne, il est confronté à de nombreux conflits politiques. Néanmoins, sa discipline lui permettra de s’en sortir. Il meurt le 20 janvier à Sandringham en 1936.

Pourquoi le frère du roi Georges a-t-il abdiqué ?

Comme le dit l’adage: « L’amour a ses raisons que la raison elle-même ignore ». Édouard VIII le frère de Georges VI a connu l’amour et a laissé tomber le trône. En effet, le roi était destiné à gouverner le royaume à la suite de son père. Mais sa rencontre avec la séduisante Willis Simpson va radicalement changer l’ordre des choses. 

Après être follement tombé amoureux de la jeune femme, Édouard décida de l’épouser. Cette décision va connaître une grande polémique et va entraîner « la crise d’abdication » du roi. Les hauts dirigeants du Royaume-Uni vont clairement s’opposer à ce mariage. Selon eux, la jeune femme ayant été deux fois mariée et divorcée ne pouvait pas épouser le roi. Du point de vue moral, l’abandon du trône par le roi Édouard était très mal vu.

Par ailleurs, plusieurs raisons d’ordre politique et juridique furent également évoquées en opposition à ce mariage. Plusieurs membres de la royauté soutenaient même que l’amour de la jeune femme était suscité par l’appât du gain. En raison de tout cela, il était interdit à Édouard VIII de l’épouser tout en restant sur le trône. Il prit alors la décision d’abdiquer. 

Il ne tarda pas à exécuter sa décision et déserta le trône en décembre 1936, laissant ainsi les rênes du pouvoir à son frère cadet qui n’était pas parfaitement préparé pour la gestion du royaume. Il devient ensuite Duc de Windsor. Ce qui lui permet d’épouser sa bien-aimée. Ils quittent donc le pays pour s’installer en France où ils vécurent ensemble jusqu’à leurs morts. Le dernier acte de la duchesse de Windsor avant sa mort fut de léguer une partie du patrimoine de leur demeure à des musées français.

 

Image : Georges VI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *