Tout savoir sur le poisson maquereau

Rate this post

Dans le domaine culinaire, il existe certaines catégories d’aliments qui, au-delà d’être distingué, sont très appréciées par les fins gourmets. En effet, il s’agit généralement de mets peu communs qui ont la particularité d’être une vraie source d’apports nutritionnels. Au titre de cette liste plutôt restreinte, figure en bonne place le maquereau qui est un poisson avec de fortes valeurs nutritionnelles sur l’organisme. Focus dans le présent article sur ce minuscule poisson printanier.

À quelle période est-il possible de manger le maquereau ?

Déjà, il est important de savoir qu’étant un poisson de la famille des scrombidés, le maquereau figurait déjà dans un guide culinaire ayant été élaboré par l’auteur Auguste Escoffier vers le XXᵉ siècle. Prise pour un poisson assez nutritif, la consommation de ce dernier a débuté depuis le XIIᵉ siècle.

Ce point étant clarifié, il faut retenir que la période de pêche du maquereau s’étend sur une majeure partie de l’année. Toutefois, il y a des saisons de l’année où ce poisson est plus abondant. En effet, le printemps apparaît comme la pleine saison des maquereaux.

En tant que tel, vous le retrouverez sur les étalages et à la poissonnerie du coin pendant la période allant du mois de mars jusqu’à septembre. Outre cette périodicité, il vous faudra vous rendre hors de la France pour le pêcher.

Quelles sont les variétés du maquereau ?

À l’instar de plusieurs autres espèces halieutiques, le poisson-maquereau existe sous plusieurs espèces à travers les eaux du monde. Toutefois, les plus connues sont au nombre de trois principalement :

  • maquereau commun : également qualifié de maquereau bleu en raison de sa teinture quelque peu métallique avec des reflets bleus, il est sur la première marche du podium des maquereaux les plus pêchés. Mesurant entre 30 et 60 cm environ, il est possible de le pêcher avec un chalut ou une ligne ;
  • maquereau espagnol : domicilié en Méditerranée et dans l’Atlantique, le poisson-maquereau espagnol a une taille comprise entre 30 et 60 cm aussi. Ce poisson a aussi pour appellation le thazard tacheté en raison des tâches sous forme de zébrures qu’il porte sur son ventre.
  • lisette : il s’agit ici d’une espèce un peu particulière. En fait, lorsqu’il est question de lisette, il fait référence à un maquereau de moins d’une année d’âge. Logiquement plus petite que ses compères, la taille de la lisette avoisine 20 cm au maximum.

À ce propos, il sied de préciser qu’en dépit du fait qu’il existe un poisson qualifié de maquereau anglais (le chinchard), celui-ci n’est pas une variété du maquereau, car n’étant pas de l’espèce des scrombidés. Il est plutôt une composante de l’espèce des carangidae.

maquereau

Comment procéder pour faire un choix optimal du maquereau ?

Si vous désirez pleinement jouir de la saveur du poisson-maquereau, vous devez absolument le choisir en bonne qualité. Et pour reconnaître la bonne qualité de ce poisson, il existe des indices clés qui vous faciliteront la tâche.

Au titre de ceux-ci, il peut être mentionné les yeux et le ventre du maquereau. En effet, vous devez vous assurer de ce que le poisson qui vous est présenté ait un ventre assez clair, bombé et présentant quelques reflets argentés. Pour ce qui se rapporte aux yeux, il faut qu’ils soient absolument brillants.

Laisser un commentaire

douze + 18 =