Pascal Petit : ce qu’il faut savoir de l’homme par rapport au Refuge

Rate this post

Rédacteur en chef à la base, Pascal Petit a finalement décidé mieux de consacrer sa vie à la réalisation de documentaires télévisés en raison de son altruisme. En effet, ce dernier de la cinquantaine a vaillamment fait ses preuves dans plusieurs émissions, dont « Revu et Corrigé », « En Aparté » et « Vie privée, vie publique » pour ne citer que celles-là. Mais dès lors que le besoin d’évoluer s’est fait vraiment ressentir en lui, il n’a pas hésité à se consacrer aux spots du Refuge. Pascal et « le Refuge », que faut-il vraiment y comprendre ? À travers cet article, voici 4 points qui mettent l’intéressé et son occupation clé en lumière.

Pascal Petit : sa découverte et sa mission au sein de « le Refuge »

Selon les faits, c’est le monde des documentaires qui a vraiment permis à Pascal Petit d’évoluer. La belle preuve, c’est grâce à son dévouement pour la cause qu’il a pu réaliser certains projets qui lui tenaient à cœur. Entre autres, il y a « Mon enfant est homo » et « Du rejet au refuge » qu’on n’ose plus présenter.

En effet, c’est au cours d’un débat ayant porté sur la loi sur le « Mariage pour tous » que Pascal a fait la découverte de « le Refuge ». Et pour la petite précision, cette fondation qui existe depuis une décennie pratiquement, représente en quelque sorte un abri pour les jeunes migrants LGBT + et les mineurs en général. En s’y intéressant ainsi, Pascal s’est donné pour mission de réaliser leurs spots de divers types. Depuis lors, il n’a cessé de s’y consacrer et ne cesse d’ailleurs d’y exceller.

Ce qu’il faut mieux comprendre par rapport au Refuge

Il se constate en effet que certains jeunes se font renvoyer de chez eux pour diverses raisons. Et dans la plupart des cas, ce sont les mineurs et surtout les personnes LGBT +. Étant ainsi livrés à eux-mêmes, il fallait que se mette en place une structure qui leur tend la main, les écoute et les héberge si possible dans l’optique de les protéger. Un abri n’étant pas vraiment à leur portée, voilà d’où est née la mission fraternelle et salutaire de « le Refuge ».

Depuis lors, cette fondation a pu conquérir le cœur des populations et plus encore celui des pouvoirs publics, puisqu’elle est actuellement institutionnalisée. C’est d’ailleurs grâce à cette élévation qu’elle intervient pour certaines problématiques délicates. En outre, pour ce qui est des organismes internationaux avec lesquels il travaille, on n’ose plus en citer.

pascal petit

Pascal Petit : que gagne-t-il à travers les documentaires de « le Refuge » ?

C’est de façon bénévole que Pascal Petit s’est accroché à la réalisation des spots de « le Refuge ». Mais il faut avouer que dans cet élan, il gagne apparemment assez. En effet, depuis que l’acteur s’est lancé dans ce monde, il estime prendre connaissance de certains témoignages et situations qu’il n’aurait peut-être pu jamais connaître.

De plus, il indique avoir beaucoup appris sur la résilience et le pardon grâce aux jeunes qu’il interviewe. C’est surtout sans oublier que leur force et leur détermination l’impressionneraient fortement. Autant d’atouts qu’il met à son tour au service des uns et des autres de son entourage et beaucoup plus des jeunes laissés pour compte !

Pascal Petit : quid de son projet pour « le Refuge »

Il sied de mentionner qu’en plus de gagner autant grâce à la structure, Pascal entend également l’administrer. Pour lui, être son administrateur lui permettra non seulement de mettre ses connaissances au service des jeunes, mais aussi de mener des réflexions stratégiques. Ainsi, grâce aux idées qui en découleraient, l’organisme pourra se pérenniser et mieux s’ancrer dans l’esprit des Français qui constituent en effet les bénéficiaires directs.

Laisser un commentaire

1 × cinq =