Pass vaccinal : Gregory Doucet n’est pas sur la même longue d’ondes qu’Emmanuel Macron

covid 19 pass

Le maire de Lyon, l’écologiste Gregory Doucet a accordé durant le weekend écoulé une interview grandeur nature aux journalistes de la télévision française France 3. Parmi les sujets abordés, il y’a celui de la COVID 19 et plus précisément celui de la grosse polémique du moment à savoir : le pass vaccinal. Que pense le maire de l’approche qu’a le président français sur la question ? Grégory Doucet est-il du même avis qu’Emmanuel Macron dont l’objectif affiché et affirmé est d’«emmerder les non vaccinés » ?

Gregory Doucet est contre l’idée d’emmerder les non vaccinés

Le maire Gregory Doucet a été formel et sans ambages sur le sujet. Il faut éviter de mettre en place une politique dont le but sera de sanctionner et de punir les personnes qui ne sont pas encore vaccinées. Pour le patron de l’exécutif communal de la deuxième plus grande ville de France, il est important de chercher avant toute action punitive, à connaitre les raisons qui motivent ou empêchent certaines franges de la population française de se vacciner. Il a pour cela mis en exergue les conclusions d’un rapport d’une étude de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM).

Selon ladite étude, un tiers des personnes non vaccinées en France sont des personnes n’ayant pas accès au soin. En d’autres termes, il s’agit de français et françaises n’ayant pas eu l’occasion de se faire administrer un vaccin. Pour Gregory Doucet, il ne serait pas du tout indiqué d’effectuer des actions répressives à l’endroit de ces populations de France. A contrario, l’état au lieu de chercher à les emmerder, devrait s’efforcer de rapprocher d’eux les institutions sanitaires et autres actions de vaccination de masse devant leur permettre de se faire injecter le vaccin.

Il vaut mieux chercher à convaincre plutôt qu’à contraindre

Gregory Doucet n’emploie pas la langue de bois. Il a clairement expliqué qu’il ne fait pas partie des personnes qui sont contre les vaccinations de masse. Il est également pour les mesures qui visent à mettre en place un pass vaccinal. Mais il est contre l’idée d’imposition prônée en ce moment par le gouvernement. Pour le maire, si l’on veut amener les non vaccinés à se vacciner, il vaut mieux procéder par une communication intensive. Il demande donc au gouvernement de chercher à convaincre les sceptiques et les réticents plutôt que de partir en guerre contre eux dans l’intention de les forcer et contraindre à accepter de prendre le vaccin.

Le maire de Lyon a par ailleurs affirmé au cours de l’entretien que l’Etat ne ferait pas encore suffisamment d’efforts pour rendre le vaccin disponible et accessible à tout le monde. Le gouvernement devrait donc travailler à cela plutôt que d’aller en guerre. Il a par ailleurs donné des détails sur quelques projets de vaccination de masse que la ville de Lyon est en train de programmer pour vacciner ses administrés qui ne disposent pas de pass vaccinal. Gregory Doucet a souhaité que ces actions se multiplient et soient suivis de séances de sensibilisation et de conscientisation des personnes sceptiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.