Petite douleur au cœur de temps en temps : Que faire ?

Le cœur fait partie des organes indispensables pour le bon fonctionnement du corps humain. Le moindre signe d’une potentielle défaillance doit être pris au sérieux. Ainsi, si vous ressentez de petites douleurs au cœur de temps en temps, il est primordial de connaître ses origines et surtout de contacter un médecin. Le stress, la fatigue, l’âge, l’alimentation sont des facteurs à risques des douleurs cardiaques. Lorsque les douleurs sont très vite traitées, il y a de fortes chances qu’elles n’évoluent pas vers une maladie dangereuse pouvant engager le pronostic vital. Que faire concrètement en cas de douleur fréquente au coeur?

Comment reconnaître les petites douleurs au cœur ?

Les douleurs au cœur se ressentent de différentes manières. En effet, elles peuvent être brutales, dans ce cas, la victime les ressent avec une forte intensité. Il y a aussi la possibilité qu’elles soient aiguës avec une sensation de picotement aigu à la poitrine. En outre, ce malaise peut se répandre sur plusieurs parties du corps. Selon les spécialistes, elle peut quitter le côté gauche en dessous des seins et migrer vers le cou, les bras, etc. Enfin, les douleurs à la poitrine peuvent donner une sensation d’essoufflement, ou de palpitation ou un resserrement gênant à la poitrine.

En bref, les douleurs au cœur sont des pincements, ou des sensations de pointes d’aiguilles qui peuvent être brutales, intenses, prolongées et qui peuvent se diffuser dans plusieurs organes. Lorsqu’elles sont vite identifiées, leur origine et leur traitement seront plus faciles à connaître.

Quels sont les facteurs à risques des douleurs cardiaques ?

Plusieurs facteurs à risques exposent à la survenue des douleurs cardiaques. Celles-ci varient en fonction de l’hygiène de vie ou de l’habitude alimentaire. Concrètement, le stress, la fatigue, la prise de tabac, d’alcool, des médicaments exposent à de potentielles petites douleurs au cœur. De plus, un manque d’activité physique et le surpoids font partie des facteurs pouvant entraîner des douleurs cardiaques.

D’où viennent les douleurs au cœur ?

En plus, des facteurs à risques énumérés plus haut, les douleurs au cœur ont d’autres origines. Plusieurs maladies peuvent être à la base de la sensation de douleur au cœur.

Un infarctus

L’infarctus provient de l’obstruction des artères coronaires. Lorsque le myocarde est atteint, des douleurs peuvent être ressenties à la poitrine. Il urge dès que ces douleurs se font ressentir de consulter un médecin afin d’éviter qu’elles s’aggravent. Une crise cardiaque prise en charge tardivement peut conduire en soin intensif ou à la mort.

Un angor

Des douleurs cardiaques peuvent aussi être signe évocateur d’un angor. En fait, un angor ou une angine de poitrine résulte d’un apport insuffisant d’oxygène au cœur. Ce dysfonctionnement est dû au rétrécissement des artères ou à la rupture d’une plaque d’athérome. Il est connu de tous que l’un des principaux rôles du cœur est de pomper l’oxygène dans le corps entier. Quand cette obligation n’est pas remplie, des douleurs prolongées à la poitrine à la suite d’effort peuvent être ressenties.

La péricardite

Une infection du sac dans lequel se trouve le cœur ou péricardite peut aussi occasionner des douleurs au niveau du cœur selon les spécialistes. Les douleurs issues d’une péricardite sont permanentes et peuvent se diffuser dans plusieurs autres parties du corps.

Une embolie pulmonaire

La formation d’un caillot de sang dans les artères encore appelée embolie pulmonaire fait partie des causes des douleurs au cœur. Quand l’origine de ces douleurs est au niveau des poumons, celles-ci sont plus intenses et permanentes.

En plus, de ces maladies cardiovasculaires qui peuvent justifier des douleurs au cœur, la myocardite peut également en être pour quelque chose.

Quelles dispositions prendre en cas de douleurs au cœur ?

Les douleurs au cœur peuvent provenir de différentes maladies. Le cœur étant un organe très essentiel, il faut à la moindre survenue d’un malaise, contacter un cardiologue. Ce dernier procède à des analyses comme l’électrocardiogramme, le bilan sanguin ou l’échographie du cœur afin de situer l’origine du mal et de proposer les traitements adaptés. Si certaines analyses sont nécessaires, le professionnel pourra mieux vous les indiquer.
Le numéro vert du SAMU est aussi une option quand vous sentez des douleurs intenses à la poitrine. Gardez votre calme puis décrivez votre malaise dans les moindres détails afin que l’équipe qualifiée se déplace vers vous.

Comment prévenir les douleurs cardiaques ?

Les affections touchant la partie de la cage thoracique ou le cœur en particulier doivent être très vite prises en charge. Cependant, elles peuvent aussi être prévenues par des dispositions et une bonne hygiène de vie. Pour limiter la petite douleur au cœur de temps en temps; il faut :

  • Effectuer régulièrement une activité physique;
  • Prendre régulièrement une alimentation saine et équilibrée (cette disposition permet d’éviter la survenue de certaines maladies comme le diabète qui peuvent être des facteurs de risques);
  • Éviter les excitants;
  • Apprendre à garder son calme face à toutes les situations afin d’éviter l’état de stress;
  • Éviter la consommation de stupéfiants et d’alcool.

En résumé, les douleurs cardiaques peuvent être des picotements à la poitrine, des douleurs prolongées ou instantanées. Ces dernières sont favorisées par une mauvaise hygiène de vie ou des signes de présence de certaines maladies cardiaques. Ces douleurs surviennent autant chez les seniors que chez les plus jeunes. Il faut dès leur apparition contacter le cardiologue afin de connaître le diagnostic et de suivre les traitements pour radier le mal très tôt afin d’éviter une crise cardiaque. En plus, il est possible de donner du tonus au cœur en ayant une hygiène de vie saine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.