6 choses à savoir sur le phare d’Eckmühl

Rate this post

Avec une hauteur de plus de 60 m, le phare d’Eckmühl est un phare un peu particulier dans le sens où il assure la sécurité de l’une des côtes les plus dangereuses de la France. En effet, c’est un monument dont la paroi interne de la cage d’escalier est recouverte de plaques d’opaline et ses murs sont bâtis en pierre de Kersanton. Pour ce qui est de sa localisation, la tour en question est située dans le Finistère en France et plus précisément sur la pointe de Saint-Pierre. Plus de lumière sur certains détails de ce dernier à travers cet article.

Le phare d’Eckmühl : de son soubassement

Le phare d’Eckmühl dispose d’une salle basse à laquelle on peut se rendre grâce à des marches à partir du sol. De plus, ses murs extérieurs sont non seulement construits avec des pierres saillantes, mais ils sont également percés. Par addition, la porte de la même salle en question est faite d’acajou d’Australie et certaines de ses parties sont vitrées.

Le corps du phare d’Eckmühl

Le corps du monumental phare d’Eckmühl est certes de forme cylindrique à l’intérieur, mais son extérieur est octogonal. De plus, ses murs disposent des fenêtres sur ses façades Ouest et Est, sans oublier que des antennes sont disposées de part et d’autre desdites façades. Quant à la paroi interne de la tour, elle est recouverte de carreaux d’opaline de couleur blanche.

Le phare d’Eckmühl : que retenir par rapport à son campanile ?

Le campanile du phare d’Eckmühl est composé d’une tourelle de forme octogonale qui est à son tour protégée par un balcon permettant de la contourner. Sinon, la tourelle elle-même dispose de sept fenêtres, des rebords et d’une porte faite de bronze.

Ce qui fait la particularité de la lanterne du phare d’Eckmühl ?

C’est une série de plus de 15 marches qui mènent à la lanterne du phare d’Eckmühl. En effet, cette dernière a un rayon de 2 mètres, elle est peinte d’une couleur blanche à l’extérieur et c’est elle qui porte l’appareil optique de la tour. De plus, elle est constituée d’une paroi interne à la fois boisée et en verre de barreaux, des détails qui la rendent unique et esthétique. Pour ce qui est de la coupole de la lanterne, elle est entourée d’un chéneau constitué de gargouilles dont la tête a une forme de lion.

Qu’en est-il du signal sonore du phare d’Eckmühl ?

C’est depuis sa conception que le phare d’Eckmühl a été équipé d’une sirène de Sautter-Harlé, laquelle émet un son chaque minute. Surtout, ce dernier son peut être entendu même à six mille par temps clair. Mais lorsqu’un brouillard épais s’installe, il peut plutôt être entendu à deux mille seulement. Dans l’un ou l’autre des cas, la consommation de chaque émission peut avoisiner les 450 litres d’air.

phare d eckmuhl

Le phare d’Eckmühl : quid de son fonctionnement ?

Le phare d’Eckmühl a été aussitôt électrifié au moment où il devrait être mis en fonctionnement. Pour ce faire, il a été doté d’un certain nombre de moteurs qui assurent son alimentation. En outre, pour ce qu’il faut préciser, l’électricité qui permet audit phare de bien fonctionner est entièrement fournie au moyen de certains alternateurs.

Ces derniers à leur tour sont contrôlés par un arbre de transmission, lequel est également mené par certaines courroies faites de tissu et mises en marche par des appareils dont la puissance moyenne est de plus de 10 chevaux.

Par addition, il y a lieu de mentionner que lesdits appareils consomment annuellement plus de 100 tonnes de charbon. C’est d’ailleurs en référence à cette donnée que le phare d’Eckmühl est a été considéré en 1901 comme la tour la plus puissante du monde.

Laisser un commentaire

13 + 1 =