Pourquoi mon chat me mordille ?

Rate this post

Les chats peuvent souvent avoir des réactions ou comportements très intrigants (lécher, mordiller, etc…) surtout envers leur maître. Ce sont des réactions qui laissent le maître très perplexe quant à leur signification. Certaines sont des expressions d’affectation et de tendresse tandis que d’autres traduisent la crainte, le manque de confiance de l’animal envers le maître ou l’environnement dans lequel il se trouve.
Lorsqu’un chat mordille sont maître cela a diverses signification en fonction du contexte (en certaines occasions ou à certains endroits du corps) dans lequel cette réaction est survenue.

Pendant que je joue avec lui

Ce comportement est beaucoup plus remarqué avec les chatons qui ont été séparés de leur mère trop jeunes. Le sevrage à été fait beaucoup trop tôt ne laissant pas ainsi, assez de temps à la mère pour leur apprendre les interdits. Du coup le chaton présente des comportements lunatiques. Lorsque le chaton commence à jouer, au cours du jeu, il finit par mordiller la main qui lui sert de jouer car il ne sait pas encore gérer ses états d’excitation.
Pour arrêter ce comportement, une rééducation s’impose. Le maître devra poser des limites au petit félin et y veiller jusqu’à ce qu’il les maîtrise. Voici quelques astuces pour le faire. Pendant le jeu, le maître devra séparer sa main d’avec le jouet. Ceci doit être fait sans le laisser mordiller la main. Il faut qu’il comprenne qu’il ne s’agit pas d’un jouet. S’il mordille la main malgré cela, un « Non » ferme peut le dissuader. Mais s’il persiste, il faudra stopper le jeu et le laisser tout seul pendant un moment. On peut aussi utiliser un autre moyen pour le dissuader de recommencer : une petite chiquenaude sur le nez fera l’affaire !

Pendant que je le caresse

Ce comportement est bien répandu chez les chats. Ça s’appelle le « caressé-mordeur ». Voici comment cela se présente : le félin vient s’installer sous les genoux du maître ou sollicite des caresses et griffe ou mord brusquement la main qui le caresse avant de repartir rapidement. Pour l’interprétation de ce comportement, les professionnels ont émis certaines hypothèses.
Premièrement, cette réaction peut s’expliquer par le fait que le chat voulait entrer en contact avec un humain juste pour avoir de la chaleur mais pas forcément des caresses. Ensuite, cela peut provenir du fait que le chat a du mal à canaliser ses émotions. Troisièmement, il peut s’agir d’un signe d’insécurité résultant de maltraitances subies par l’animal avec d’autres propriétaires. Par ailleurs, la réaction peut être due à une douleur dans la zone caressée. Il faudra donc l’amener chez le vétérinaire. Enfin, il peut s’agir d’un moment de colère passagère ou l’animal veut juste être tranquille.
La première disposition à prendre pour empêcher une répétition de ce comportement est d’éviter de provoquer l’animal. Il faut aussi faire attention à ces signes qui indiquent que votre chat est un « caressé-mordeur » : son corps se raidit ; ses oreilles se couchent ; sa queue commence à s’agiter et les pupilles qui se dilatent. Dès que ces signes apparaissent, il faut alors cesser toute caresse et attendre que la tension redescende.

Sur le visage

Il peut arriver que votre chat vous mordille à certains endroits comme le nez, les oreilles, le menton ou le cou. Cette réaction s’observe lorsque a été rapproché du visage comme dans le cas d’un bisou. Cela peut signifier que le chat a envie de jouer. Si la morsure vient avant ou après des léchouilles, on parle l’allotoilettage. Ce phénomène s’observe chez des chats qui s’apprécient mutuellement. Ainsi, cela voudra dire que votre chat vous aime bien.

Sur les pieds ou les mollets

Lorsqu’un chat mordille son maître aux pieds, aux chevilles, aux mollets ou aux orteils, c’est peut-être parce qu’il vient juste de passer devant lui à un moment où l’animal était dans un état d’excitation. L’autre qui pourrait expliquer ce phénomène, est que le chat a un instinct de chasseur. Du coup, il a peut-être pris vos pieds pour une proie plus ou moins attractive. Dans le cas où la morsure survient la nuit pendant le sommeil du maître, c’est la même explication. Le chat perçoit le corps du maître comme un grand terrain de jeu qui stimule ses aptitudes de chasseur.

Sur les doigts et les mains

Une caresse mal faite ou administrée au mauvais moment peut contrarier le chat. Pour l’exprimer, il mordille brusquement la main caressante. Il faudra alors arrêter la manœuvre. Cependant il y a une autre explication à cette réaction. Lorsque le chat mordille les doigts du maître en ronronnant, cela peut être une expression d’affection. Dans ce cas, il n’y a aucun souci à poursuivre la caresse. Le plus important est d’être attentif aux réactions de l’animal.
Pour le caresser il faut privilégier les endroits comme son menton qui est d’ailleurs sa partie préférée, le derrière des oreilles, le ventre (avec délicatesse) et la queue.
Dans tous les cas, il faut apprendre les bons gestes et savoir comment on caresse son animal afin d’éviter les gestes brusques. Il faut aussi observer et faire attention à son langage corporel qui en dit long sur ses sentiments. Les chats sont des animaux très craintifs et qui n’apprécient pas la solitude prolongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 + trois =