Quelle est la différence entre la CARSAT et l’assurance retraite ?

Rate this post

La sécurité sociale est une question très importante dans la vie de tout salarié, tant elle leur permet de se réserver une retraite paisible grâce à leur cotisation. Intervenant toutes les deux dans le secteur de la sécurisation de la retraite des salariés, la Caisse Régionale de Sécurité sociale (CARSAT) et l’assurance retraite sont deux organismes fonctionnels qui sont en général très sollicités par les salariés. Et pourtant, la différence entre ces deux structures continue de semer de la confusion chez plusieurs personnes aussi bien dans le rang des prestataires de service de sécurité sociale que parmi les consommateurs. À travers cet article, vous découvrirez plus amplement en quoi les points de divergence entre la CARSAT et un régime d’assurance retraite.

L’étendue territoriale, premier degré de différence entre la CARSAT et l’assurance retraite

La couverture territoriale est le premier degré de différence entre la CARSAT et l’assurance retraite. En effet, en tant qu’organisme de régime général de sécurité sociale en France métropolitaine, la CARSAT a été créée dans le but de remplacer la caisse régionale d’assurance maladie (CRAM).

Depuis le 10 juillet 2010, elle se substitue à la CRAM et s’impose aujourd’hui en tant qu’interlocutrice ultime du régime général de la sécurité sociale pour leur pension de réversion. Elle accompagne les assujettis de la zone de l’Île-de-France face aux risques sociaux tels que l’accident de travail, la maladie, le décès et l’invalidité. Grâce à ses missions, la CARSAT offre aux salariés une bonne protection face aux affres du travail.

L’assurance retraite quant à elle est la gestionnaire de la retraite de base des salariés du secteur privé. Sa mise en œuvre est assurée par la caisse nationale d’assurance vieillesse qui est le grand organisme au sein duquel se trouve la CARSAT. En effet, l’assurance retraite (la CNAV) est nationale donc sa compétence s’étend à 90 % des travailleurs alors que la CARSAT est régionale et ne s’applique qu’à une petite minorité dans une région donnée.

CARSAT —Assurance retraite : même contenu de service ?

Le service social rendu par l’un et l’autre de ces deux organismes permet également d’établir une différenciation entre eux. Basée sur le principe de la répartition, l’assurance retraite rend des services sociaux légèrement distincts de ceux de la CARSAT. Les services sociaux rendus par la CARSAT consistent à diriger, aider et informer les affiliés en fonction de la situation de chacun.

Ainsi, vous bénéficiez de plusieurs assurances majoritairement relatives à la maladie professionnelle et à l’invalidité. Elle dispose d’ailleurs en son sein la caisse primaire de l’assurance maladie (CPAM) qui assure lesdits services. Elle se présente donc comme une forme décentralisée de la CNAV pour les individus habitant la région de l’Île-de-France et n’opère que là.

Dans le même temps, la CNAV, à travers ses services d’assurance retraite, œuvre pour assurer l’autonomie des retraités, et cela prend en compte le versement d’une pension mensuelle. Par-là, elle vise à renforcer et à soutenir les travailleurs dans leurs vieux jours. De même, la CNVA comporte d’autres services tels que l’Agric-Arrco, de la MSA et de la CNSA, qui lui permettent de s’imposer efficacement dans le but de l’atteinte de ses objectifs.

Quelle est la différence du point de vue du complément de retraite ?

La retraite complémentaire est un autre point qui permet de faire la distinction entre l’assurance retraite et la CARSAT. En effet, l’Agric-Arrco comprise dans la CNAV déploie des services tels que la mise à disposition du salarié d’un complément de retraite. Cette retraite complémentaire est requise dans la seule mesure que le retraité a acquis la moitié de sa retraite de base.

Afin de ne pas créer une carence, il est rapidement procédé à la retraite complémentaire qui vient s’ajouter à la retraite de base en suivant le même principe de répartition. Le montant de ce complément de retraite est fixé par l’organisme en charge conformément au statut de l’affilié et est prélevé mensuellement de votre salaire brut, directement ou par la méthode patronale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × deux =