Quelle est la durée d’une cruralgie ? Et comment la soulager ?

durée d'une cruralgie
Rate this post

Médicalement appelé lombocruralgie, la cruralgie est une forte douleur qui prend sa source dans la région lombaire ou non et irradie dans la cuisse sans dépasser le genou suivant le trajet du nerf fémoral. Lorsqu’elle est aiguë, elle peut empêcher le patient de dormir convenablement la nuit. Elle peut également être à l’origine d’une paralysie de la jambe. Quelle est donc la durée d’une cruralgie et comment peut-on la soigner ?

Cruralgie ou Névralgie Crurale : Qu’est-ce que c’est ?

Étymologiquement, le mot cruralgie vient de la combinaison de deux mots : « crural » et « algie ». À partir de ces deux mots, la cruralgie se définit comme est une douleur intense que les personnes atteintes ressentent principalement dans la zone du nerf crural, encore appelé nerf fémoral. Cette pathologie se retrouve le plus souvent chez les personnes ayant plus de 50 ans et les causes varient d’une personne à une autre. Il peut s’agir d’une hernie discale, d’une arthrose rachidienne, d’un hématome, d’une fracture, d’une tumeur ou plusieurs autres infections. Encore appelée lombocruralgie ou névralgie crurale, la cruralgie est une maladie qui se manifeste en fonction des personnes touchées par divers signes.
Ces signes concernent des douleurs à l’aine, quelques engourdissements ou picotements au-devant de la cuisse, des difficultés à marcher sur une longue distance, des difficultés à prendre les escaliers ou à faire des activités sportives ainsi que la diminution du réflexe rotulien, etc. Ce sont autant de symptômes qui permettent à toute personne, atteinte ou non de reconnaître l’apparition ou le développement d’une névralgie crurale ou cruralgie. Cependant, pour être sûr à 100 % qu’il s’agit bel et bien de cette pathologie, une consultation médicale est vivement recommandée… Ainsi, le traitement approprié sera choisi par le médecin. En attendant, il est nécessaire d’avoir une idée sur la durée de cette maladie.

Combien de temps peut durer une cruralgie ?

Les personnes atteintes de la cruralgie se demandent combien de temps pourraient durer ces douleurs atroces. Ce qu’il faut savoir est qu’il n’y a pas une durée fixe pour une cruralgie, ou plutôt elle varie en fonction des causes de la maladie. Dès lors que le nerf crural ou nerf fémoral est enflammé par un abcès, la douleur plutôt forte ressentie peut disparaître en même temps que la résorption de l’abcès. Dans le cas où la cruralgie est liée à une hernie discale, un traitement fait principalement à base d’anti-inflammatoires et d’antalgiques peut permettre de diminuer considérablement l’intensité des douleurs en quelques semaines au plus.
Cependant, si les douleurs ressenties persistent au bout de deux mois, la personne atteinte devra faire l’objet d’une intervention médicale à la suite de quelques examens médicaux supplémentaires. De plus, le médecin pourrait avoir recours à une chirurgie mini-invasive afin de libérer le nerf crural qui se trouve entre les deux vertèbres. En gros, on peut retenir que la durée d’une cruralgie est variable selon la cause, mais une durée minimum de deux mois peut être fixée par le patient lui-même. Par ailleurs, il est important de savoir que plus des solutions efficaces sont adoptées par le patient pour soulager la maladie, plus sa durée sera minime.

Quel est le traitement d’une cruralgie ?

Le principal traitement de la cruralgie a pour but de réduire la douleur que provoque celle-ci. En effet, ce traitement repose sur la prescription des antidouleurs qui regroupent les anti-inflammatoires, les antalgiques et des myorelaxants, le tout ajouté à une bonne dose de repos. En cas de persistance des douleurs liées à la maladie, un rhumatologue ou un radiologue peut administrer au patient un traitement qui consiste à une infiltration de corticoïdes. Une fois que la douleur a cessé, il est recommandé par les spécialistes de se remettre rapidement à faire des mouvements. À titre illustratif, un disque abîmé ou une arthrose ne font que cicatriser, ils ne guérissent pas. De ce fait, pour se remettre plus vite de la maladie et éviter qu’elle ne refasse surface tout d’un coup, il est donc conseillé de renforcer un temps soit peu les muscles de la sangle abdominale et du dos.
Dans le cas d’une cruralgie, la kinésithérapie donne aussi dans la plupart des cas de très bons résultats pour le patient. Toutefois, cela ne suffit pas à guérir d’autres patients, car elle résiste aux traitements. Ainsi, pour les soulager, le kinésithérapeute pourra proposer à ces derniers une intervention chirurgicale dans le but d’exciser la hernie discale présente. Ce traitement assez efficace permet de soulager environ 8 patients sur 10.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf + 17 =