Quels sont les fondateurs de netflix ?

Les merveilles de la technologie offrent à tout un chacun la possibilité de suivre des séries TV sans aucune publicité sur un appareil connecté à l’internet. Cette technique de diffusion et de lecture des vidéos virtuelles est l’œuvre de netflix. C’est un outil qui fait l’objet d’une utilisation presque généralisée mais en même temps victime d’une indifférence totale. Ces utilisateurs ignorent les hommes qui ont contribué à son existence. Le présent article confirme ce mauvais constat et décide d’en faire un sujet de réflexion à travers la problématique que voici : Quels sont les fondateurs de netflix ?

La genèse de netflix

L’histoire de netflix a pris son envol tel un aéronef à la suite d’une pénalité appliquée à Reed Hastings. Ce dernier avait manqué de ramener à temps à un vidéo club ses cassettes. En effet, selon les faits, Reed a eu un retard de 6 semaines sur le film Apollo 13 loué au magasin Blockbuster. Un retard dû à la perte inattendue de la cassette. Cette situation a valu à Hastings une pénalité qui s’élevait à 40 dollars. Une pénalité qu’il a du mal à digérer parce qu’il estimait que le coût était trop élevé. Ce fut le point de départ d’une longue réflexion qui a débouché sur le netflix

Reed Hastings

Il sera essentiellement question de la biographie de l’acteur dans toutes ses dimensions.

L’origine

Reed Hastings est né le 8 octobre 1960 à Boston dans la côte Est des Etats Unis. Il est le fils d’un avocat de notoriété. Sa génitrice appartient à une grande famille d’entrepreneurs scientifiques. Il est un descendant de l’arrière grand-père Alfred Lee Loomis, un grand homme dont le parcours a été admiratif. De son vivant, Il a mis son savoir-faire au service du monde des affaires. Il a été l’un des pionniers de la conception de la bombe atomique du chimiste Allemand Albert Einstein. Une invention qui rappelle aux habitants d’Hiroshima et de Nagasaki, villes japonaises, les dates du 6 et 9 Août 1945. Loomis avait aussi joué un rôle de poids dans la crise américaine de 1929.

Le parcours scolaire et académique

Reed Hastings a fait un cursus scolaire exemplaire. Après l’obtention de son Bachelors of Arts, il enchaîne avec les études supérieures. Il s’inscrit à l’Université Bowdoin College. C’est une université américaine de grande réputation implantée en plein cœur de la Ville Brunswick depuis 1784. A l’issue de plusieurs années d’études en Mathématiques, Reed obtint son parchemin. Il s’exila en Eswatini. Dans plusieurs universités de cet ancien Royaume du Swaziland, il s’est fait une bonne image grâce à son habilité à faire comprendre aux étudiants les subtilités de la matière.
Dans la foulée, il a compris qu’il serait d’une grande erreur de ne pas donner corps à son rêve d’enfance. Depuis le bas âge, Reed Hastings avait un penchant pour l’informatique. Il amorça véritablement la concrétisation de ce rêve lorsqu’il s’ inscrit dans la spécialité informatique. Il a étudié l’intelligence artificielle à l’Université de Stanford à Silicon Valley. Il sort de cette prestigieuse université la tête haute avec un Master. L’obtention de ce diplôme a été un élément déclencheur de sa carrière d’entrepreneur qui inspire plus d’un.

Le statut d’entrepreneur

Si la révélation de Reed Hastings a été actée par Netflix, ce dernier n’est pourtant le premier génie innovateur de l’américain. ‘’Pure Software’’ a été son premier ballon d’essai qui remonte aux années 1991. Il est une start-up conçue pour arriver à bout des problèmes de bug des codes informatiques. La phase pilote et la mise en œuvre ont reçu l’adhésion du public qui lui a réservé un franc succès. L’entreprise a avec le temps fait l’objet de vente à forte somme pour laisser place au netflix. Le netflix, à sa création en 1997, était destiné à la location des DVD et VHS virtuels.
Cette entreprise renaît de ses cendres dès son entrée en bourse au Nasdaq en 2002. 2007 aura été pour netflix la véritable année de visibilité. Ce fut également l’année des réformes avec l’introduction des paramètres de streaming de films et de séries TV. Ce qui n’existait pas par le passé. Ces différentes réformes offrent l’opportunité de suivre autant de contenu. Mais ceci est conditionné à un abonnement mensuel. Dans l’objectif de se rapprocher de plus en plus de la clientèle, Netflix s’installe dans beaucoup de pays dont la France en 2014. Aujourd’hui, il compte plus de 50 millions d’abonnés de par le monde.

Marc Randolph

L’expérience professionnelle, le coup de main porté à l’entreprise Netflix et la fin moins glorieuse avec cette dernière constituent le plat de résistance.

L’expérience professionnelle

La naissance de Marc Randolph remonte au 29 avril 1958 à Chappaqua, une ville de l’Etat fédéré de New York en Amérique. Randolph a débuté et achevé son cursus académique Hamilton College où il décroche un diplôme en géologie. A l’âge de 23 ans, il était agent immobilier de la société dont sa mère en était la fondatrice. En 1981, il occupe le poste d’Assistant dans l’entreprise Cherry Lane Music. Dans les années 1985, il fut l’acteur principal de la direction de diffusion d’une maison d’édition. Randolph est Chef de plusieurs entreprises dont MacWarehouseune qui s’intéresse à la vente par correspondance d’ordinateurs. La conception des start-up fait partie aussi des domaines de prédilection de Marc Randolph.

L’entreprise Netflix et Marc Randolph

Une belle histoire d’amour professionnel entre les deux : cette aventure débute vers la fin de 1995. Il travaillait à l’époque pour la société Atria qui était entrée en partenariat avec la société Pure Software en 1996. Sa collaboration avec Reed Hastings, PDG de la société partenaire, naît. Les deux ont conjointement fondé le Netflix. Marc Randolph s’est intéressé beaucoup plus à la conception de l’interface utilisateur de la plateforme. Sa mère est comptée parmi les premiers investisseurs en dehors de Reed Hastings lui-même et de Steve Kahn, le fondateur d’Integrity QA. Randolph ne manque pas d’occasion pour rappeler au public sa part du gâteau dans l’avènement du Netflix. La finalité étant de remettre les pendules de l’histoire à l’heure.

La fin moins glorieuse avec Netflix

Marc Randolph a tourné dos à l’entreprise Netflix sur une note peu reluisante. Le géologue de formation a jeté l’éponge dans les années 2003. Si les raisons de sa démission restent à connaître, l’idéal serait de juste se contenter sur l’après Netflix. Randolph s’est lancé dans l’animation des conférences relatives à la gestion des entreprises . Le monde du militantisme associatif a de même offert son hospitalité au cofondateur de Netflix. C’est ainsi que l’ancien consultant de l’école High Point University appartient depuis 2011 et 2015 respectivement aux associations «National Outdoor Leadership School » et « 1% pour la planète ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.