Tout savoir sur Edward Snowden

Rate this post

Edward Snowden est un lanceur d’alerte américain très célèbre pour ses aptitudes inouïes en informatique surtout à la NSA et à la CIA. L’événement le plus marquant qui le révélera au monde sont les révélations qu’il a faites sur les programmes de surveillance de masse des États-Unis. C’est un évènement qui a secoué la grande puissance, mais aussi la vie et la carrière d’Edward Snowden qui avant cela a reçu plusieurs distinctions honorifiques. Dans cette fiche nous allons à la découverte de la vie et de la carrière de ce célèbre informaticien en passant par la présentation de ses fameuses révélations.

Biographie de Edward Snowden

Edward Joseph Snowden est né le 23 Juin 1983 au États-Unis d’Amérique dans l’État de Caroline plus précisément au Nord dans une petite ville appelée Elizabeth City. Bien qu’il soit né là, c’est à Wilmington, une ville portuaire, dans le comté de New Hanover, dans le sud-est de la Caroline du Nord, aux États-Unis, qu’il passa toute son enfance. Edward Snowden est issu d’une famille peu nombreuse qui compte juste deux enfants dont il est le dernier. Ces parents sont tous deux américains. Son père, Lonnie Snowden, est un ancien officier de la garde côtière des États-Unis et est originaire de Pennsylvanie. Quant à sa mère, Wendy, elle travaille à la cour fédérale du district du Maryland. Elle est originaire de Maryland plus précisément de Baltimore. Edward Snowden n’a pas de frère mais juste une sœur aînée qui est avocate.

Edward quitte Wilmington en 1999 avec sa famille pour emménager à Ellicott City qui est le siège du comté de Howard, situé dans le Maryland, aux États-Unis avec une population qui s’élevait à 65 834 habitants lors du recensement de 2010. C’est là qu’il étudie l’informatique au lycée Anne Arundel Community College dans le but d’obtenir les crédits nécessaires à l’obtention d’un diplôme d’études secondaires. Malheureusement, pour des raisons de santé, Edward rate plusieurs mois d’écoles et ne parvient donc pas à finir sa licence à Arundel. Il décide alors de suivre des cours en ligne afin d’obtenir une maîtrise à l’université de Liverpool, en 2011 ; ce qu’il fit avec brio. Bien qu’il ne puisse pas passer son GED ( General Education Diploma ) à Arundel, il finit par l’obtenir plus tard dans une université locale.

Carrière de Edward Snowden

Tout commence en 2014 quand Edward Snowden décide de s’engager dans l’unité des forces spéciales de l’armée des Etats Unis. Malheureusement ce rêve ne deviendra pas réalité à cause d’un accident pendant un entraînement qui lui brise les deux jambes et l’oblige à abandonner sa formation. Edward est alors embauché par la NSA comme agent de sécurité à l’université du Maryland, avant de rejoindre la CIA pour travailler dans la sécurité informatique. Le séjour de Edward à la CIA ne sera que de courte durée. En effet, en Mars 2007, la CIA décida d’envoyer Snowden à la mission américaine des Nations unies à Genève, en Suisse. Mais l’expérience là-bas fera qu’en Février 2009, Snowden quitte la CIA pour rejoindre Dell dans la base militaire américaine de Yokota, à proximité de Tokyo, au Japon. Il s’agit d’une entreprise américaine qui gère les systèmes d’information de nombreuses agences gouvernementales.

Edward travaillera aussi , trois mois, au Centre de renseignement régional SIGINT de Kunia Camp, Hawaii à Oahu, comme administrateur systèmes de la NSA. Il quitte plus tard les États-Unis, en mai 2013, à 29 ans, après la perte d’un emploi qui lui assurait une vie confortable, pour se rendre à Hong Kong où il se réfugie du 20 mai 2013 au 23 juin 2013, date de son départ en direction de Moscou.

Scandale autour des révélations sur les programmes de surveillance de masse des États-Unis

La ‘’bombe’’ éclata lorsque Snowden rendu publique des informations de la NSA classées top-secrètes concernant la captation des métadonnées des appels téléphoniques aux États-Unis, ainsi que les systèmes d’écoute sur Internet des programmes de surveillance PRISM, XKeyscore, Boundless Informant et Bullrun du gouvernement américain et les programmes de surveillance Tempora, Muscular et Optic Nerve du gouvernement britannique.

Tout ceci commença le 5 juin 2013, lorsqu’il fit ces révélations dans les médias ( le Guardian et le Washington Post). En décembre 2012, Snowden prend contact anonymement avec Glenn Greenwald, journaliste au Guardian et avocat américain. Un mois après cette première manœuvre, plus précisément en janvier 2013, Snowden entre en contact avec Laura Poitras, une célèbre documentariste et ceci toujours de manière anonyme.

C’est en mai 2013, qu’aura lieu la première rencontre physique entre ses trois personnages. Snowden invite Greenwald et Laura Poitras à le rejoindre à Hong Kong. C’est à partir de cette rencontre que la publication des informations top secrètes de la NSA commence. En effet, le 5 juin 2013, Greenwald publie un premier article concernant les activités d’espionnage de la NSA : l’espionnage massif des appels téléphoniques de l’opérateur Verizon. En l’espace de 24 heures, avec Laura, ils publient le premier article du Washington Post révélant le programme de surveillance PRISM.

Quelques semaines après le début des révélations, David Cameron, alors Premier ministre du gouvernement du Royaume-Uni, demande au Guardian de restituer les documents en sa possession relatifs à la NSA et au GCHQ, que Edward Snowden leur a fournis sous peines de poursuites judiciaires.

Trophée et distinctions

Le 24 juillet 2013, Edward reçoit deux distinctions ce même jour : le prix international du lanceur d’alerte attribué par trois ONG et le Prix Fritz Bauer attribué par l’Union humaniste, une association de citoyens allemands.

Il reçoit le ‘’Sam Adams Award’’ le 8 juillet 2013 à Moscou, pour avoir pris position en faveur de l’intégrité et de l’éthique.

Le 17 septembre 2013, il reçoit le Prix international des droits de l’homme, attribué par l’Association de la presse brésilienne.

La Ligue internationale des droits de l’homme lui décerne le 14 décembre 2014 à Berlin la Médaille Carl von Ossietzky 2014.

Le 24 Septembre 2024, Edward Snowden reçoit le Award d’honneur du Right Livelihood Award 2014, communément appelé, en français, « prix Nobel alternatif et le Prix de la Paix de Stuttgart.

 

source photo : twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 4 =