Action Peugeot Avis et Prévision pour 2022

Rate this post

La marque de fabrique Peugeot est une marque française qui officie dans le secteur d’activité des constructions  automobiles et est actuellement détenue par une société cotée en bourse du nom de STELLANTIS N.V. Cette société cotée en bourse porte le numéro mondial NL00150001Q9. Chaque année, il est possible que la cote de cette marque augmente ou baisse au gré de valeurs boursières. Que faut-il savoir en général sur l’action Peugeot et quelles sont les prévisions par rapport à cette action pour cette année 2022 ? Faut-il en acheter ou en vendre ? Le présent article lève l’équivoque.

Présentation de l’action Peugeot

L’action Peugeot s’est retrouvée sur le marché financier européen sous l’indice Euronext CAC 40 depuis 1989. En fin d’année 2020, la valeur du groupe Peugeot s’élevait à plus de 20 milliards d’euros. Autrefois sous le groupe PSA jusqu’en 2016, l’action Peugeot se retrouve sous l’égide du groupe STELLANTIS depuis le 16 janvier 2021 suite à la fusion des groupes PSA et Fiat Chrysler automobile. Ainsi, l’action Peugeot est devenue depuis lors l’action STELLANTIS. 

Le chiffre d’affaires généré annuellement par le groupe Peugeot est faramineux. Sur le marché européen, l’action Peugeot pèse presque 40 milliards d’euros. L’activité de cette marque ne se résume pas uniquement à la vente des véhicules. Elle officie également en tant que livreur d’équipements automobiles et également  prestataire de financement des ventes de ces véhicules. Sur l’échelle mondiale, le groupe STELLANTIS se classe à la 6e place des plus gros constructeurs automobiles. En Europe, elle occupe la deuxième place derrière son concurrent immédiat allemand Volkswagen.

Si ce n’était pas la crise sanitaire planétaire due au coronavirus, l’action Peugeot serait peut-être à la 4e place des constructeurs automobiles au monde. D’après les récents sondages effectués en interne, il ressort que la division automobile de ce groupe à elle seule génère plus de 71 % de chiffre d’affaires, la division équipement automobile génère  22,2% du chiffre d’affaires et la dernière division, qui concerne les activités de financement, génère annuellement 6,1% du chiffre d’affaires.Le groupe STELLANTIS regroupe plusieurs grandes marques européennes. 

On peut donc citer les marques comme Citroën, DS Automobiles, Opel, Vauxhall, Fiat, Chrysler, Alfa Romeo, Lancia, Abarth, Maserati, Dodge, Jepp, Ram et Peugeot lui-même. Fort de ce regroupement de plusieurs marques de très grande valeur et de ses partenaires sur le marché, l’action Peugeot peut se targuer d’être dans une forme olympique sur le marché boursier européen et international.

La concurrence sur le marché à l’action Peugeot

Le groupe STELLANTIS qui détient l’action Peugeot après la fusion des groupes PSA et FCA connaît une concurrence assez rude avec de grandes marques européennes du secteur de l’automobile. Sur le marché européen, le géant constructeur allemand Volkswagen est le plus gros concurrent du groupe Peugeot. En France, on retrouve le groupe Renault qui est la principale menace sur le marché au groupe Peugeot. Pourtant, le groupe Peugeot dispose de plusieurs partenariats  dont Fiat qui lui fournit des pièces mécaniques. Le groupe Peugeot est sur le marché mondial l’un des leaders du secteur de l’automobile. Malgré la concurrence des groupes comme Ford, Nissan, Renault, Toyota et autres, il arrive aisément à tirer son épingle du jeu. Pour autant, dans la liste des concurrents directs au groupe Peugeot, aucun d’entre eux n’est coté en bourse. Il revient alors de chercher à savoir quels facteurs influencent le cours de l’action STELLANTIS qui représente le groupe Peugeot sur le marché boursier.

Les facteurs qui influencent le cours de l’action Peugeot

Il faut savoir que l’alliance du groupe Peugeot-Citroën représentait sur le marché européen le second leader du secteur de la construction automobile tout juste après le groupe Volkswagen. Le cours de l’action Peugeot est grandement influencé par la concurrence qui lui est menée par les autres géants de la construction automobile, mais également par ses alliances et partenariats. Le paradoxe est que le groupe Peugeot a noué des partenariats avec ses concurrents directs comme Renault ou autres. 

Depuis 2014, le groupe bancaire Santander est un allié de taille de l’action Peugeot quand il appartient toujours au groupe PSA. La fusion des groupes PSA et FCA pour se retrouver sous STELLANTIS, n’a pour autant égratigné le partenariat qui reste toujours d’actualité. Ainsi, ce groupe prend toujours en charge le financement des véhicules Peugeot et Citroën. 

Dans le secteur de l’internet, la société PSA a également établi un partenariat avec les géants de cette industrie comme Ericsson et Orange. Avec Ford, un concurrent direct, le groupe STELLANTIS  dispose d’un contrat ayant pour objet la production des moteurs diesel. On en déduit ainsi que les partenariats et la concurrence font partie des facteurs qui influencent l’action Peugeot.

Quelle est la prévision sur l’action Peugeot en 2022 ; faut-il en acheter ou en vendre ?

Le retour récent à la compétitivité  du groupe Peugeot-Citroën sur le marché de l’automobile se traduit par le vent du renouveau industriel qui souffle sur celui-ci. Au 1er avril 2022, le cours de l’action Peugeot en Bourse est de 14,77 euros avec un rendement chiffré à près de 6,97% sur le rendement annuel par dividende et par action. 

Il faut noter qu’entre 2017 et 2021 sur le marché Stoxx Europ 600, l’action Peugeot a connu un rendement de dividende par action de +33,00 % .Dans la même période sur le marché S&P 500 NY, un rendement de dividende par action était de +83,00 %. La variation du coût de l’action Peugeot sur ses marchés sur une année s’élève à un taux de +16,46 % et sur cinq années, ce taux s’élève à +61,31 %.

Les experts et les analystes au vu du renouveau du marché de l’automobile en Europe et un peu partout dans le monde, recommandent en majorité l’achat de l’action Peugeot. Le groupe STELLANTIS de par sa force et ses partenariats sur les différents marchés dispose d’une bonne cote. Toutefois, il faut faire attention à ne pas y mettre tout son capital, car le cours des marchés est capricieux. Il est important de garder à l’esprit que hors dividendes, hors coût ordre de bourse, les performances passées du cours d’une action n’ont aucune influence sur les performances futures de cette même action. 

Quelle est la meilleure plateforme de trading pour investir en action Peugeot ?

Face à l’accroissement du poids du groupe PSA, nombreux sont les investisseurs qui souhaitent acheter et vendre ses actions. C’est ce qu’on appelle communément le trading.  En effet, en achetant puis en vendant les actifs Peugeot à un moment propice, ces investisseurs cherchent à obtenir un bénéfice sur la différence de prix. Toute personne qui souhaite investir dans les actions d’une entreprise doit passer par une plateforme de trading. Quelle est alors la meilleure plateforme de trading ?

Qu’est ce qu’une plateforme de trading ?

Il s’agit d’un espace de travail conçu spécifiquement pour le trading. Il propose  au trader un certain nombre d’outils de trading intégrant diverses fonctionnalités pour l’affichage et l’étude des graphiques ainsi que pour l’achat et la vente des produits financiers. Ces outils fournissent aussi régulièrement des informations sur l’actualité financière. Tous ces éléments sont indispensables pour réaliser un investissement sûr et efficace.

Comment choisir sa plateforme de trading ?

Pour que l’investisseur réussisse son trading en action Peugeot soit une réussite, il doit bien choisir sa plateforme. Le souci est qu’autant de plateformes existent aujourd’hui, rendant le choix difficile. Pour trancher, il existe quelques points qui méritent une attention particulière, comme :

  • La possibilité de personnaliser : chaque trader peut adopter une stratégie d’investissement qui lui convient. Pour cette raison, il convient de miser sur un espace de travail personnalisable ;
  • L’interface de passage d’ordres, qui doit être de meilleure qualité afin d’optimiser la création et la gestion des ordres ;
  • L’interface graphique, qui doit permettre à l’investisseur de suivre l’évolution et la fluctuation des prix des actions ;
  • Les informations : la plateforme doit fournir régulièrement au trader des informations qui l’aident à prendre la bonne décision.

Outre cela, certaines plateformes proposent d’autres fonctionnalités intéressantes, comme la version démo permettant à l’investisseur de passer virtuellement des ordres afin de connaître préalablement leur résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × 5 =