Quelles sont les prédictions de Nostradamus pour 2037 ?

Nostradamus 2037
Rate this post

Michel de Notre Dame, encore appelé Nostradamus est médecin, apothicaire et astrologue d’origine française. Il a publié ses fascinantes visions dans les années 1555. Ses prédictions sur l’état du monde ont généré depuis leur publication jusqu’à aujourd’hui une panoplie d’ouvrages qui fournissent une interprétation exclusive et intégrale de ses prophéties. En effet, puisque ces critiques sont rétrospectifs et qu’ils regardent les prophéties à l’aune des évènements survenus, nombreux, sont les savants ou personnes farfelues, qui soutiennent que Nostradamus avait tout prévu, depuis l’ascension de Hitler aux attentats du 11 septembre 2001 en passant par l’assassinat de Kennedy et les Panama Papers ainsi que les controverses sur la fin du monde en 2012. Quelles sont donc les prédictions de Nostradamus pour 2037 ? Découvrez ici tout ce qu’il faut sur le sujet.

La mort d’Henri II : prophétie qui a rendu Nostradamus célèbre

En 1555, Nostradamus rédigeait le quatrain qui disait que  »Le jeune Lyon le vieux surmontera ; En champ bellique par duelle singulier; Dans une cage fait d’or, on lui crèvera les yeux ; Deux classes une ; puis s’en suit une mort cruelle ». Et quatre ans plus tard, le 1er juillet 1559, le jeune comte de la ville de Montgomery, que l’on peut identifier ici par  »Jeune Lyon » faisait perdre un œil au roi Henri II, qui ici est  »le vieux », lors d’un tournoi identifié par  »champ bellique ». Le roi Henri II, lors de cet affrontement, se protégeait avec un casque en or  »cage d’or. Après le combat, celui-ci décédera après plusieurs jours d’agonie.

Une supernova va exploser en 2037

Récemment, les spécialistes de Nostradamus ont pu déchiffrer des prévisions de celui-ci, un événement astronomique qui se produira en 2037. Tout en portant un regard bien au-delà du système solaire, les spécialistes ont ajouté une prédiction solide d’un événement de supernova d’une étoile qui s’appellerait Supernova Requiem. Cependant, le phénomène ne sera pas visible à l’œil nu, mais des télescopes devraient le repérer. Les trois images de l’étoile appelée supernova à lentilles, vues comme de tout petits points capturés dans un seul et instantané Hubble, représentent la lumière des conséquences explosives. Les points varieront en luminosité et en couleur, ce qui voudra dire trois phases différentes de l’explosion de décoloration à mesure qu’elle refroidit avec le temps.

L’un des spécialistes des prévisions de Nostradamus à déclaré que cette fabuleuse découverte est le troisième exemple de l’étoile supernova à images multiples pour laquelle il peut être mesuré le retard dans les heures d’arrivée. En effet, c’est le plus éloigné des trois étoiles et le délai prévu pour cette explosion est extraordinairement long. Il est bien possible qu’on puisse revenir et voir l’arrivée finale, qui, selon lui, aura lieu fin 2037, plus ou moins quelques années. La prochaine apparition sera la quatrième vue connue de la même supernova. Les trois images de la supernova avaient été trouvées pour la première fois grâce à des prises de données d’archives prises en 2016.

Possibilité de la survenance d’une épidémie mondiale

Mabus est l’un des cryptogrammes les plus appréciés des commentateurs de Nostradamus. Il a été translittéré dans à peu près tout, allant dans l’ordre croissant de folie, de Saddam Hussein, à l’auto-abus, le Magus, Megabyzus, Ahenobarbus, Thurbo Majus, Abu Nidal, Abu abbas et même jusqu’au pauvre vieux Raymond Mabus. Raymond Mabus était un ancien gouverneur du mississippi et ambassadeur des États-Unis en arabie saoudite entre 1994 et 1996, qui s’est retrouvé, par simple phénomène de nom, en danger imminent d’être traité soit comme le troisième antéchrist, soit pire encore, comme l’une de ses victimes, grâce à des conspirations nostradamiques. Pour être juste, il y en a qui pensent qu’aucun commentateur ne prétend avoir la réponse définitive e bon nombre de ces suggestions sont avancées.

En fait, l’invention par Nostradamus du nom de Mabus découle probablement de quelque chose d’aussi banal que sa connaissance de son monde contemporain à travers le peintre flamand Jan Gossaert entre 1470 et 1532, connu sous le nom de Mabuse, nom de sa ville natale de Maubeuge, en France. Il peut aussi y avoir un lien avec la légende de la reine Mab, les fées accoucheuses des rêves, le titre de reine faisant référence, non pas à un passé royal, mais au simple fait qu’elle était une femme. Alors Mabus pourrait-il simplement signifier le  »temps des rêves » ? Si tel est le cas, alors le quatrain prend une qualité obsédante et condamnée, combinant à la fois cauchemar et hallucination. Quelle que soit la signification des quatrains de Nostradamus sur 2037, cette année sonne comme un moment particulièrement agréable pour être en vie, malgré l’épidémie mondiale. En gros, une épidémie que tout le monde croyait vaincue éclate à nouveau, tuant beaucoup plus de personnes qu’auparavant.

La paix règne sur la terre après l’épidémie

Après la terrible épidémie qui a décimé une grande partie de la population mondiale, les choses vont revenir à la normale pendant un certain temps. Il y aura la paix. Les déplacements reprendront. Le mot « serre » à la troisième ligne de son quatrain est particulièrement intéressant ici, car en vieux français, il signifie la « serre d’oiseau », donnant une image de personnes voyageant dans les airs comme si elles étaient portées par un faucon. Il est important de rappeler qu’à l’époque de Nostradamus, il n’y avait pas encore d’avion. Ce qui expliquerait cette prédiction. Ici, il le prend simplement pour acquis, comme si ses visions lui avaient garanti une prédiction de l’avenir qu’il acceptait complètement, comme si cela faisait partie du quotidien.

La guerre de la quatrième ligne du quatrain, est la guerre mondiale prévue en 2070, et contre laquelle il nous met en garde, encore une fois, en 2037. Il est intéressant de noter que dans ce quatrain, puis en 2037, Nostradamus utilise le mot  » seur », signifiant « sueur », par la sueur de son front. La juxtaposition de ce mot avec serre, la serre d’un oiseau, est sans aucun doute internationale et implique une volonté humaine, plutôt que divine, dans notre maîtrise des éléments. Pour être plus claire, la population de la terre a considérablement diminué, suite à l’épidémie mondiale de 2037. Il y aura une période de calme et d’harmonie dans le monde, peut-être à la suite d’un choc collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt + 12 =