Quelles sont les prédictions de Nostradamus pour 2043 ?

Nostradamus 2043
Rate this post

Exercer un art divinatoire peut paraître pour certains comme de la sorcellerie. Pour d’autres par contre, c’est un don précieux donné par Dieu à ne négliger sous aucun prétexte. Nombreux sont ceux-là qui se fient aux prédictions de prophètes. Parmi ceux-ci, un particulièrement a fortement impacté son temps avec ses prédictions qui se sont pour la plupart avérées réelles. Il s’agit de Nostradamus, un astrologue français ayant plus d’une qualité à son actif. De 1555 à aujourd’hui et même sur 2 millénaires d’années, cet homme a réussi à prédire tous les événements marquants qui frapperont la terre. Voici les prédictions de l’année 2043.

2043 : France, Libye, Europe, le théâtre de pillage et de déploiement militaire.

Quand bien même certains prophètes annoncèrent la fin du monde bien plus tôt avant 2020, Nostradamus a su se distinguer des autres avec ses prophéties beaucoup plus réalistes. Pur hasard ou inspiration divine ; on ne saurait dire avec exactitude comment l’homme y parvenait. Néanmoins, une chose est que beaucoup de réalité sortait de ces écrits. Prophétisant de manière subtile, n’importe quel individu lambda ne pourrait réussir à comprendre les prédictions de Nostradamus sans interprètes. En effet, les prédictions de Nostradamus se présentent sous forme de quatrains. Les quatrains sont écrits en latin ou parfois en Français gothique. La compréhension des prédictions de Nostradamus demande de bonnes bases en matière d’astrologie, mais également dans le domaine biblique. Particulièrement, le quatrain de l’année 2043 est le suivant :
L’impotent prince fâché, plaints et querelles,
De rapts et pillée par coqs et par libyque :
Grand est par terre par mer infinies voiles,
Sœur Italie sera chassant Celtiques
À première vue, il serait difficile de comprendre les vers du quatrain. Cependant, ce sont des écrits qui révèlent un lourd sens pour les évènements de l’année 2043. C’est pour cette raison particulièrement que l’interprétation des prédictions nécessite la présence d’un interprète. Expliquons pas à pas chaque vers.

L’impotent prince fâché, plaints et querelles : Explication

Ce vers est plutôt énigmatique dans le sens où on se demande qui est cet impotent prince qui se fâche. En effet, selon plusieurs interprétations, ce vers parle d’un prince libyen en particulier. Les deux autres mots du vers sont tout à fait compréhensibles : fâché, plaints et querelles. Le prince libyen sera fâché, il se plaindra d’un certain nombre de choses et cherchera même à en faire part à son entourage. Mais quelles en sont les raisons ? On ne saurait déjà dire aujourd’hui qui sera ce prince avec un tel comportement. Néanmoins, les faits avérés et prédits par Nostradamus se réalisent d’une façon ou d’une autre. Le deuxième vers de ce quatrain définit quelles sont les raisons de ce comportement.

De rapts et pillé par coqs et par libyque : Explication

Le mot rapt est un mot très peu usité de nos jours. Cependant, il fait référence à tout ce qui a rapport avec des séquestrations ou des tortures sur personne. Ces personnes sont-elles en tort, ces séquestrations sont-elles justifiées nous n’en savons pas grande chose. Néanmoins, le prince libyen ne sera pas d’accord avec de telles actions. En plus de cela, des actes de pillage à plusieurs reprises se feront marquer contre ces mêmes personnes séquestrées. Le plus étonnant dans ce vers c’est que ces actes d’exaction seront commis par deux États bien connus. Il s’agit en effet de la France et de la Libye. Les interprètes de ce vers font allusion à la France, car le vers présente le mot coqs qui fait penser au coq gaulois ; l’un des très chers symboles propres à la France. Par ailleurs, le mot libyque fait référence à la Libye. Lorsqu’on récapitule les deux premiers vers, il en ressort qu’un prince libyen étant infirme et n’ayant pas la capacité de se déplacer éprouvera un important sentiment de colère envers deux Etats pour leurs actes de séquestration et de pillage. Rappelons en effet que ces deux pays sont la France et la Libye.

Grand est par terre par mer infinies voiles

Terre, mer et voile, trois mots qui selon les interprètes de Nostradamus veulent faire référence à la terre, à la mer et aux airs. Dans un monde futuriste la seule entité pouvant réunir ces trois éléments c’est l’armée. On parle ici de la marine, de l’armée de terre ainsi que de l’armée de l’air. Ces armés viendront du grand est. Le seul pays qu’on qualifie aujourd’hui de grand- est, c’est l’Asie. Ces armées viendront donc d’Asie. Elles se déplaceront principalement dans un but invasif. Les probables dégâts engendrés par une telle invasion n’ont pas été mentionnés; toutefois, elle aura bel et bien lieu.

Sœur Italie sera chassant Celtiques

L’un des vers qui n’est pas très difficile à comprendre, c’est celui-ci. Lorsqu’on s’appesantit sur le mot celtique, on fait référence à l’Europe, car la majorité de populations celtes vivent en Europe et surtout la région centrale en particulier. Ces pays sont entre autres : la Slovaquie, la Galicie, l’Italie du Nord et le côté est de la France. Ainsi, l’Italie avec des pays alliés à la France chassera des armées venues tout droit pour attaquer l’Europe Centrale. Ce vers vient mettre fin au quatrain qui annonce les prédictions de 2043 et il en ressort que cette année sera une année quand même agitée même si une grande guerre n’a pas été prédite à l’avance. Le prince libyen sera très fâché pour les nombreuses mauvaises actions de la France et de son pays envers des personnes. Par ailleurs, l’Asie enverra une armée vers d’autres horizons, probablement en Europe centrale. Une armée qui se verra malheureusement chassée et poussée hors de ce territoire par l’Italie et la France.

Que retenir de Nostradamus ?

De son vrai nom Michel de Nostredame, l’homme qui a réussi à prédire sur plus d’un millénaire des faits réels est né en 1503. Étonnant de voir un homme de cette époque prédire des choses jusqu’à nos jours. En effet, il y parviendra sous inspiration divine. C’est probablement pour cette raison que pour interpréter ses prédictions, il faut se baser parfois sur la bible et sur des connaissances dans le domaine de l’astrologie. Avant cela, il eut son doctorat en médecine à l’université de Montpellier. C’est grâce à ce diplôme qu’il impacte fortement son temps en trouvant un remède très efficace contre la peste. Aujourd’hui aussi, l’homme ne manque pas de nous émerveiller avec ces prédictions qui apparemment sont justes et son art divinatoire hors du commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + 8 =