Assurance de crédit immobilier : c’est quoi au juste ?

Rate this post

Le crédit est l’un des moyens les plus employés pour mener à bien des projets nécessitant de grands investissements comme un investissement immobilier. Cependant, il est important de bien se renseigner sur certains éléments avant de penser à souscrire un crédit immobilier. Parmi ces éléments figure l’assurance qui est systématiquement exigée par la plupart des établissements financiers. Dans cet article, nous vous disons tout sur l’assurance de crédit immobilier.

Qu’est-ce qu’une assurance de crédit immobilier ?

Tout d’abord, le crédit immobilier est un emprunt avec pour but le financement partiel ou intégral d’un projet immobilier. Il peut s’agir de l’acquisition de bien immobilier, de la construction d’un immeuble, etc. Ce sont le plus souvent des crédits à long terme, ce qui implique alors la nécessité d’une assurance.

Généralement, l’assurance est une garantie que demandent les prêteurs avant d’octroyer un prêt. L’assurance de crédit immobilier est alors un gage que demandent les organismes avant d’octroyer un prêt destiné à financer un projet immobilier. Elle garantit la couverture partielle ou intégrale du capital restant dû lorsqu’un évènement non prévu arriverait : décès, invalidité permanente, retour au chômage ou encore perte d’autonomie.

Pourquoi prendre une assurance de crédit immobilier ?

Disposer d’assurance lors de la souscription d’un prêt immobilier est bénéfique pour plusieurs raisons. Elle offre des avantages non seulement à l’emprunteur, mais aussi au prêteur. En effet, le remboursement du crédit immobilier est échelonné sur plusieurs années. L’incertitude prend place à cet instant, car des situations malheureuses non prévues peuvent avoir lieu. L’assurance permet donc d’anticiper ces risques et couvre le remboursement afin d’éviter les conséquences comme la saisie du bien immobilier.

L’emprunteur a donc la garantie que sa dette sera remboursée par son assureur. Quant au prêteur, lui, il a la certitude de recouvrer sa créance. C’est une garantie très significative pour le prêteur qui est bien conscient des risques qu’ils encourent en offrant un contrat de prêt à long terme.

Quelles sont les garanties d’un contrat d’assurance emprunteur ?

Les exigences en matière d’assurance pour un crédit immobilier varient d’un établissement bancaire à un autre. Vous pouvez vous rapprocher de votre banque ou consulter son site internet pour connaître les garanties minimales qu’elle exige pour ce type de prêt. Généralement, un contrat d’assurance destiné à un prêt immobilier comprend les garanties telles que :

  • La garantie « Décès » ;
  • La garantie « Perte totale et irréversible d’autonomie » (PTIA) ;
  • La garantie « Invalidité permanente » ;
  • La garantie « Incapacité temporaire de travail » (ITT) ;
  • La garantie « Perte d’emploi ».

Comment choisir son assureur de prêt immobilier ?

Il existe plusieurs organismes qui proposent l’assurance emprunteur et il est important de faire la confrontation de plusieurs offres avant de choisir. À cet effet, en plus des garanties contenues dans le contrat d’assurance, il faut observer plusieurs autres critères à savoir :

  • Le coût de l’assurance et les modalités de tarification ;
  • Les délais de carence, d’attente et/ou de franchise ;
  • Les limites d’âge pour la cessation du versement des prestations ;
  • Les exclusions de garantie ;
  • Le mode de prise en charge : forfaitaire ou indemnitaire.
  • Etc.

Peut-on changer d’assureur avec un contrat en cours de prêt ?

Il peut arriver que vous souhaitiez changer votre assureur et cela est de votre plein droit même avec un prêt immobilier en cours. L’une des motivations derrière ce désir peut être la baisse de prime. Dans ces conditions, vous devez adresser un courrier avec un accusé de réception à votre banque ou prêteur. La demande doit être également accompagnée d’une copie de l’offre du nouvel assureur avec lequel vous souhaitez collaborer.

Ensuite, votre banque ou votre prêteur dispose de dix jours pour donner son avis sur votre requête. Toutefois, il peut refuser votre demande, mais le refus sera accompagné d’une justification. Après le refus, vous pouvez encore adresser une réclamation à la banque ou au préteur. Si la décision de la banque reste inchangée, vous avez le droit de contacter la Médiation de l’Assurance. Cet organisme se chargera de trouver un terrain d’entente entre vous et votre banque.

L’assurance de crédit immobilier n’est pas une obligation prévue par la loi, mais elle profite à l’emprunteur et au prêteur. En vous statuant sur les clauses et en confrontant les offres de plusieurs organismes, vous saurez faire le bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − dix =