Quelles sont les prédictions de Nostradamus pour 2031 ?

Nostradamus 2031

En matière de prédictions, prophétie ou encore d’astrologie, il est un nom qui revient souvent : Nostradamus. Il a été le plus grand prophète de tous les temps. Ce célèbre français qui a vu et prédit des évènements qui devraient se produire des siècles après lui, est reconnu pour ses prédictions très pertinentes. Puisque Nostradamus annonce les choses à venir au cours d’une année ; on parle de prophétie de Nostradamus. Ici nous nous intéresserons à ses prédictions concernant l’an 2031. Que doit-il se passer en 31 ? Mais avant..

Qui est Nostradamus ?

Nostradamus est un apothicaire et auteur français. Il est né en 1503, le 14 Décembre, à Saint-Rémy-de-Provence et meurt le 2 juillet 1566 à Salon-de-Provence. Son vrai nom est Michel de Nostredame. Son père est Jaume de Nostredame et sa mère Reynière (ou Renée) de Saint-Rémy. C’est dans la ville d’Avignon qu’il fait ses études pour obtenir son diplôme de bachelier des arts à l’université d’Avignon. En latin correct, « Nostradamus » signifie : « Nous donnons (damus) les choses qui sont les nôtres (nostra) » ou « Nous donnons (damus) les panacées » (nostrum, mis au pluriel).
La célébrité de ce nom ne débute qu’en 1550, où l’auteur rédige son premier « almanach » populaire. Il s’agit d’une collection de prédictions dites astrologiques pour l’année, incorporant un calendrier et d’autres informations en style énigmatique et polyglotte.. Il était âgé de 62 ans au moment de son décès. D’après plusieurs sources, il serait également médecin ; mais cela n’a pas été établi avec certitude.

Que contient Les Prophéties de Nostradamus ?

C’est en 1555 que tout commença réellement. C’est cette année que Nostradamus publia son ouvrage Les Prophéties, ouvrage de prédictions perpétuelles. La première édition des Prophéties est publiée le 4 mai 1555 par l’imprimeur lyonnais Macé (Matthieu) Bonhomme. Cet ouvrage est partagé en Centuries, une centurie étant, théoriquement, un ensemble de cent quatrains. Ce livre a été édité plusieurs fois et donc il en existe plusieurs éditions mais qui sont considérées comme antidatées ou piratées sauf celle de Septembre 1557. Elle est considérée, par la majorité, comme celle qui fut réellement publiée du vivant de Nostradamus.
La première édition du livre contient 353 quatrains prophétiques. La dernière fut publiée deux ans après la mort de Nostradamus. Elle contient 942 quatrains prophétiques, soit 58 quatrains de moins que les 1000 qu’il avait annoncés. Par ailleurs, il faut préciser que la septième centurie est restée incomplète jusqu’à ce jour. Mais Les Prophéties ont donné lieu à la publication de près de dix mille ouvrages.

Quelles sont les prédictions Nostradamus pour 2031 ?

Les prédictions de Nostradamus pour l’année 2031 se trouvent au niveau du quatrains 28 du premier Centurie de son livre Les Prophéties. Ces prédictions portent sur des invasions barbares et des pillages au port de Bouc à Martigues. Voici comment elles sont libellées : « La tour de Bouc craindra fuste Barbare, Un temps longtemps après barque hespérique, Bétail, gens, meubles tous deux feront grande tare, Taurus et Libra quelle mortelle pique ! ».

Quelles est la signification des prédictions de Nostradamus pour 2031 ?

Considérons d’abord l’expression « La tour de Bouc craindra fuste Barbare ». En français ancien, « Fuste » veut dire bateau. Quant à « La tour de Bouc », cela désigne la tour d’un ancien fort qui est situé sur l’îlot de Bouc. Cette île est à l’entrée du canal de Caronte qui relie la mer Méditerranée et la ville de Martigues.
Prenons maintenant la deuxième partie de la prophétie : « La tour de Bouc craindra fuste Barbare ». Ici, le terme « hespérie » désigne les contrées qui sont situées à l’Ouest du globe. Ainsi donc « hespérique » désigne l’Amérique, plus précisément les États Unis. « Barque » désigne les bateaux.
Troisième partie : « Bétail, gens, meubles tous deux feront grande tare ». Ici, le mot « tare » a deux sens. Et pour mieux expliquer cette prophétie, il faut tenir compte des deux sens. Ainsi le premier sens désigne la masse ou la quantité donc, le bétail et les meubles et le second sens fait allusion à la défectuosité physique ou psychique ; cela concerne donc les individus. Alors, cette troisième partie veut dire que le bétail, le mobilier seront pillés.
Quatrième partie : « Taurus et Libra quelle mortelle pique ». La signification de cette quatrième et dernière partie de la prophétie repose essentiellement sur « Taurus » et « Libra ». Ils désignent deux signes astrologiques. En effet « Taurus » est le signe du Taureau et « Libra » est le signe de la Balance. Dans le domaine de l’astrologie, les Taureaux sont en majeure partie des personnes qui n’aiment pas être trompées. Les balances quant à eux sont des personnes qui, dans la plupart des cas, agissent avec mesure.
De toutes ces explications, les prédictions de Nostradamus pour l’année 2031 signifie que le port de Bouc et Martigues subiront, en 2031, une invasion marine de barbares. Et une fois et bien plus tard, la ville de Martigues sera secourue par des bateaux.

Quel est la source des prédictions de Nostradamus ?

Pour faire ses prédictions, Nostradamus se base principalement sur la méthode de la projection dans le futur de prophéties préexistantes et de récits historiques. Mais cela ne se limite pas à cette seule méthode. L’auteur mentionne aussi d’autres procédés plus ou moins métaphysiques pour certains et religieux pour d’autres, pour établir ses prédictions.

En effet, Nostradamus a lui-même affirmé qu’il a eu recours à plusieurs procédés de divination comme la « fureur poétique », ou le « subtil esprit du feu » de l’oracle de Delphes et l’« eau de l’oracle de Didyme » dans l’établissement de ses prédictions. Il utilisa aussi «l’ astrologie judiciaire » Cette méthode fait référence à l’art de juger de l’avenir d’après le mouvement des planètes. Michel de Nostredame fit également recours aux « sacrées écritures » ou encore « sacrées lettres ». Il faut dire que ceux-ci ne proviennent pas directement de la Bible mais de quelques extraits rassemblés qu’il réussit à trouver dans Eusèbe, Savonarole. La « supputation des âges » ou « calculation astronomique» et le « songe prophétique » ou l’« incubation rituelle » sont des procédures utilisées par notre prophète pour faire ses prédictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.